Il est 22h30 je t’écris dans le 高铁 en direction de Shanghai

le 高铁 c’est une copie du TGV « made in China »

Le réseau ferré en Chine étant l’un des plus développé dans le monde

Il est facile de se rendre dans n’importe quelle grande ville en TGV

Assis à côté de moi, un américain, la cinquantaine, les cheveux blancs en train de siroter son café Starbucks (à 22h30 quoi !)

Il me raconte que cela fait plus de 15 ans qu’il vit en Chine

15 ans qu’il partage son temps entre les US et Shanghai

Et plus de 15 ans qu’il étudie la langue chinoise

Curieux, je continue la conversation en chinois

Sauf que là c’est le drame …

Les seuls mots qu’il parvient à prononcer sont :

« 对不起,我的中文很差 ! »

« Désolé, mon chinois est très mauvais »

D’ailleurs, attention au caractère 差 qui peut avoir 2 prononciation

Prononcé chà, il veut dire « mauvais », à ne pas confondre avec sa prononciation chā qui veut dire « différence

Du coup pas le choix, on repasse en anglais …

Aussitôt la conversation dans sa chère langue natale

Et tout en sirotant son Starbucks avec des « Gloups »

Il entreprit de m’expliquer pourquoi …

Pourquoi le mandarin est une langue impossible à apprendre !

J’ai tout essayé me dit il

École de chinois, programme intensif, tuteur privé, cours en ligne

Pas moyen de faire rentrer ces foutus caractères dans ma mémoire

Sans parler des tons !

« such a pain in the a** » pour reprendre ses termes

J’ai bien essayé de lui glisser 2-3 astuces pour mémoriser plus facilement les caractères

Mais il était déterminé à me prouver par A+B que le mandarin est une langue impossible à apprendre pour un occidental

Et après 1h40 à l’écouter se plaindre (soit le temps du trajet Nanjing – Shanghai en TGV)

J’ai compris que son problème ce n’était pas de mémoriser les caractères

Ce n’était pas non plus la prononciation des tons ou même des pinyins

Son erreur (en plus d’avoir mis de la chantilly dans son café) c’était de ne pas avoir…

Une bonne mentalité dans l’apprentissage de la langue chinoise

Tu vois apprendre le mandarin c’est un peu comme courir un marathon

C’est sûr que si tu es convaincu qu’il est impossible de courir 40 km

Tu ne vas pas aller bien loin …

Pourtant la technique est simple et connue de tous

Rien de sert de sprinter dès le début

Il suffit de courir au bon rythme et d’être régulier dans ton entrainement

Le bon rythme c’est un peu comme la bonne méthode de chinois

Celle qui te parle avec des mots simples que tu peux comprendre facilement

Celle qui va droit au but et qui ne te submerge pas de vocabulaire inutile

Celle qui te donne l’impression de suivre un épisode de « Game of Throne »

On a envie de connaître la suite !

L’autre point clé c’est la régularité

De la même manière qu’il est plus efficace de courir 20 min chaque jour plutôt que 3H le week-end

(Sauf si tu aimes les courbatures)

Il est également plus efficace de bosser ton chinois un petit peu tous les jours

Plutôt que de réviser comme un fou juste avant un exam ou pendant un « Summer camp »

(Sauf si tu veux avoir tout oublier en septembre)

Et peu importe si aujourd’hui tu n’as pas envie

Ou si c’est les vacances et que tu préférais profiter de la piscine

L’important ce n’est pas « combien d’heures » tu dois étudier

L’important c’est de faire un petit pas dans la bonne direction tous les jours

De croire dans le processus et de tenir le rythme sur la durée

Et toi aussi tel un marathonien sous endorphines

Tu finiras par franchir la ligne d’arrivée et parler couramment mandarin 😉

Alex

Passionné de Chine et de langue chinoise, je vous livre mes secrets sur cette langue et mes meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.

Une astuce par jour !

Une astuce par jour !

Rejoins mes contacts privés et reçois chaque matin des conseils pour améliorer ton chinois

C'est fait !