Tu as décroché de ton apprentissage du chinois et tu aimerais bien t’y remettre ?

C’est vrai qu’entre le boulot, les corvées du quotidien + les différents aléas de la vie, pas facile de rester assidu dans l’apprentissage d’une langue aussi exigeante que le mandarin.

Sauf que ça fait un moment déjà que tu as mis ton apprentissage en pause et tu t’inquiètes de ne pas réussir à reprendre sur de bonnes bases …

Pas d’inquiétude !

Personnellement, je n’en suis pas à mon premier décrochage. J’en ai même plusieurs gros à mon actif (6 mois et +).

Mais à chaque fois, j’ai réussi à m’y remettre et j’ai toujours réussi à retrouver mon ancien niveau en chinois.

Dans ce cours en ligne, je vais t’expliquer ma méthode pour redémarrer la machine tranquillement et reprendre sur de bonnes bases.

Profites-en aussi pour t’inscrire à ma lettre quotidienne de chinois si ce n’est pas déjà fait.

Car j’y partage chaque jour des astuces et des conseils pour t’aider à rester motivé et assidu dans ton apprentissage du chinois.

Étape #1 : Déjà, profite de ta pause !

Tu l’as bien mérité 😉

Surtout si tu es passé par une phase d’apprentissage intensif comme ça arrive souvent lorsqu’on découvre une nouvelle activité qui nous plait.

Donc déjà profite de ta pause pour avancer sur d’autres projets ou alors simplement pour te reposer.

Comment reprendre l’étude du chinois une fois ta pause terminée ?

La réponse est : Ça va dépendre de ton niveau …

Car dans l’apprentissage des langues, il y a quelque chose qui s’appelle « le palier magique ». C’est un concept inventé par Udo Gollub, un polyglotte que j’aime bien.

L’idée est simple :

Lorsqu’on atteint le palier magique, puis qu’on le dépasse, on conserve notre niveau en langue même en cas de pause longue durée.

En chinois, le palier magique correspond à peu près au niveau HSK 3 /B1 que j’aime bien aussi appeler le niveau « Se faire des potes ». C’est-à-dire le niveau où tu es capable de tenir des petites conversations en mandarin sur tous les sujets qui t’intéressent.

Tu as probablement déjà atteint ce palier magique en anglais par exemple.

Même si tu avais littéralement 0 pratique de l’anglais pendant plusieurs mois voire plusieurs années, tu serais toujours capable de tenir des petites conversations avec un anglophone aujourd’hui.

Ça ne veut pas dire que ton niveau serait aussi bon qu’avant. Ça veut simplement dire que les fondamentaux seraient toujours là et qu’il suffirait de les dépoussiérer un peu pour retrouver ton niveau d’avant.

Par contre, si tu n’as jamais dépassé ce palier magique …

Alors il y a 90% de chances que tu aies oublié tous les fondamentaux de la langue.

Dans ce cas-là, pas le choix …

Il faudra repartir de 0 !

Si c’est ton cas, je t’invite à t’inscrire à cette mini formation de 7 jours dans laquelle je vais t’expliquer comment reprendre à partir de 0, et dans quel ordre faire les choses :

Étape #2 : Reconstruire une routine d’étude « propre »

La première chose à faire dans tout apprentissage, c’est de te construire une routine d’étude solide.

Et l’un des 3 points clés pour construire une routine d’étude qui va durer, c’est d’y aller le plus doucement possible au début.

Dans mon cas, j’aime bien commencer ma routine par un peu de révisions de vocabulaire. Sauf qu’il est hors de question que je m’attaque de manière frontale aux 1k+ cartes en retard dans mon ANKI.

C’est la meilleure manière d’exploser au démarrage …

Je vais donc commencer par faire un peu le ménage dans ma routine et en particulier dans ANKI.

Pas besoin de réinitialiser ANKI à 0. L’idée c’est simplement de transférer toutes les cartes en retards dans un paquet « retard ».

Je t’explique d’ailleurs en détail comment faire dans mon tuto Anki ci-dessous :

Le but c’est que mon ANKI soit le plus propre possible avant de redémarrer.

C’est un peu comme si tu déménageais dans une nouvelle maison.

Avant de t’installer dans ton nouveau chez toi, c’est toujours une bonne idée de faire quelques travaux, refaire la peinture des murs, nettoyer à fond chaque pièce etc …

Car tu n’auras ensuite plus trop l’occasion de le faire.

C’est pareil pour ta routine de chinois

Normalement à ce stade tu as déjà pu tester plusieurs routines dans ton apprentissage.

L’idée c’est donc de faire un peu le ménage parmi toutes les ressources que tu as pu tester et de ne garder que 2 ou 3 sur lesquelles tu vas te focaliser.

Étape #3 : Pratique passive

Le moyen le plus simple et rapide de retrouver ton ancien niveau en chinois est de commencer par la pratique passive de l’écoute.

L’idée c’est d’écouter des audios chinois sur lesquels tu étais à l’aise avant ta pause mais de manière passive. Il faut faire l’inverse de la méthode que je t’enseigne dans ma formation sur l’écoute (Écoute PRO).

C’est-à-dire qu’il faut te concentrer sur le sens global de l’audio et non pas sur les détails.

Donc ce n’est pas grave s’il y a des passages sur lesquels tu ne comprends pas tout. Tant que tu comprends globalement le sens de l’audio c’est bon !

Car le but ici, ce n’est pas d’apprendre de nouveaux mots chinois ou de nouvelles structures grammaticales …

Le but ici, c’est de réactiver tes neurones chinois.

Donc réécoute plusieurs fois l’audio s’il le faut. Il te faudra parfois 2 ou 3 écoutes avant de te comprendre le sens du dialogue …

C’est OK !

Tu peux faire la même chose à l’écrit.

C’est-à-dire lire des textes sur lesquels tu étais à l’aise avant ta pause mais de manière passive. Idem, le but c’est de comprendre grosso modo ce que tu lis sans te focaliser sur les détails.

C’est un processus qui peut prendre un peu de temps !

C’est OK. Tu n’es pas pressé. Prends le temps qu’il faut.

Tu vas voir que tes neurones vont se réactiver progressivement.

Surtout ne culpabilise pas d’avoir oublié tel ou tel mot de vocabulaire. C’est normal.

C’est comme si tu t’étais tordu la cheville ou cassé le pied et que ton membre était resté plâtré pendant plusieurs mois.

Il lui faudra un peu de temps avant de retrouver son ancienne dextérité. Certaines personnes ont même besoin de quelques séances chez le kiné.

C’est OK. Les connexions nerveuses ne se refont pas instantanément.

C’est pareil en chinois. Ton cerveau a besoin de temps pour réactiver les neurones.

Je sais que c’est frustrant au début et qu’on a tendance à culpabiliser d’avoir pris une si longue pause. Mais dis-toi que c’est quand même un processus beaucoup plus rapide que de devoir tout réapprendre depuis 0.

Et tu verras qu’au bout de seulement quelques semaines d’écoute et de lecture passive, ça ira déjà beaucoup mieux.

Puis petit à petit, tu seras de nouveau capable de lire et comprendre tous les contenus que tu maîtrisais à l’époque.

Étape #4 : Pratique active

Une fois l’étape #3 terminée, il faut passer à de la pratique active.

La pratique active, c’est quand tu ne te contentes pas de lire ou d’écouter des contenus en chinois, mais que tu vas aussi essayer de produire un résultat.

Concrètement, il faut que ta langue bouge dans ta bouche. Ou alors que ta main bouge en écrivant des caractères chinois.

Voici quelques exemples d’exercices que tu peux faire pour pratiquer ton chinois de manière active :

  1. Retranscrire un audio en caractères chinois
  2. Lire à voix haute un texte écrit en caractère chinois
  3. Discuter avec un tuteur ou un prof en chinois

Tous ces exercices sont difficiles à faire.

Tu vas même ressentir de la fatigue en les faisant. C’est normal. C’est signe que ça fonctionne !

Le but de cette étape, c’est de réactiver complètement toutes tes connaissances en chinois.

Concrètement, le but c’est de retrouver le niveau exact que tu avais juste avant de prendre ta pause. Et pour ça pas de miracle, il faut passer par la case « pratique active ».

Comme pour la pratique passive qu’on a vue à l’étape #3, au début tu vas te sentir rouillé.

Tu vas chercher tes mots, te tromper dans la prononciation des mots, oublier des traits dans un caractère (voire oublier tout simplement le caractère).

C’est normal.

Le top, c’est de pratiquer avec un professeur particulier.

Ça te permettra de produire beaucoup de chinois, en particulier à l’oral. C’est un exercice difficile, mais ô combien efficace pour retrouver ton ancien niveau.

D’ailleurs si tu cherches un bon prof avec qui pratiquer l’oral, je t’invite à découvrir nos différentes formules de cours de chinois particuliers.

La seule condition pour que ça fonctionne, c’est d’expliquer à ton prof le processus que tu traverses actuellement.

C’est-à-dire explique-lui que tu cherches à retrouver ton ancien niveau de chinois et que tu es dans une phase de « rééducation ».

Donc pas besoin d’apprendre de nouveaux mots ni de nouvelles structures de grammaire …

Ce que tu veux, c’est réactiver complètement toutes tes neurones de chinois !

Un peu comme un muscle se réactive après un effort physique, ton cerveau lui aussi va se réactiver après un effort intense de pratique active du chinois.

Tu vas voir que ce processus peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois en fonction du niveau que tu avais avant ta pause (et aussi de la durée de ta pause).

Encore une fois c’est OK. Tu n’es pas pressé.

L’important c’est que tu prennes du plaisir et que tu sentes que tu retrouves ton niveau en chinois progressivement.

C’est seulement une fois que tu te sentiras parfaitement à l’aise sur tous les aspects que tu maîtrisais avant ta pause que tu pourras revenir à un apprentissage normal du mandarin.

C’est-à-dire apprendre de nouveaux mots de vocabulaire ou de nouvelles structures de grammaires.

Mais tant que ce n’est pas le cas, continue avec ta routine « spéciale récupération ».

Un dernier conseil

Pour résumer, voici les 4 étapes qui te permettront de relancer la machine et reprendre sur de bonnes bases :

  1. Profiter de ta pause
  2. Reconstruire une routine « propre »
  3. Consommer des contenus chinois passivement
  4. Repasser en mode actif jusqu’à récupération totale de ton ancien niveau

Un dernier conseil :

Garde à l’esprit que le processus pour retrouver ton ancien niveau peut prendre du temps.

Encore une fois c’est OK. Ce n’est pas une course. Dis-toi que c’est quand même beaucoup plus rapide que de tout reprendre depuis 0.

Bien sûr l’idéal c’est de ne jamais faire de pause. D’où l’importance de construire une routine d’apprentissage solide.

D’ailleurs pour t’aider à ne plus décrocher de ton chinois, je t’invite à t’inscrire à ma lettre quotidienne de chinois.

J’y partage chaque jour des astuces, des ressources et surtout des méthodes pour t’aider à rester assidu et motivé dans ton apprentissage du chinois au quotidien.

À lire aussi :

👉Comment entretenir la motivation pour apprendre le chinois

Une leçon par jour !

Reçois chaque matin une leçon GRATUITE de chinois par e-mail

C'est fait !