Clique sur le lecteur juste au dessus pour lancer l’épisode consacré à l’humour en Chine !

Voici ce que tu vas apprendre :

  • Quel type d’humour est apprécié en Chine
  • Des exemples de blagues chinoises
  • Les sujets sur lesquels on ne rigole pas en Chine
  • Mes conseils pour faire marrer les Chinois

Sources mentionnées dans l’épisode :

Qu’est-ce le Podcast Chinois Tips ?

Le Podcast Chinois Tips est une émission audio culturelle qui parle de la Chine et qui va t’aider à mieux communiquer, travailler et vivre en chinois.

On y discute notamment des différences culturelles entre la France et la Chine, de techniques et astuces pour apprendre le chinois mandarin plus rapidement et de conseils pour améliorer ta communication avec des locuteurs chinois.

Le mieux ? Tu peux t’abonner et écouter le podcast sur ton téléphone, où que tu sois : dans la rue, dans les transports, pendant ton footing…

Si tu as un iPhone : Abonne-toi sur iTunes

Si tu as un téléphone Android : cherche « Chinois Tips» dans l’application de ton choix. Si tu n’as pas encore d’application de podcast, je recommande Podcast Addict. Autre option : Stitcher

Laisse-moi une évaluation :

Si tu aimes l’émission, la meilleure façon de la soutenir est de me laisser une évaluation sur iTunes.

Clique ici pour noter le podcast sur iTunes.

Script de l’épisode :

PARTIE 1 : Comprendre l’humour chinois

Alors en mandarin, le mot humour se dit 幽默. C’est facile à retenir puisqu’en fait c’est la traduction phonétique du mot « humor » en anglais. Je t’ai joint dans l’article qui accompagne cet épisode de podcast du vocabulaire lié à l’humour en chinois. Si tu apprends le mandarin je te conseille de les apprendre ça peut toujours servir.

Alors il y a différents types d’humour en Chine mais avant que je ne te les présente, je dois te parler d’un trait commun que tu retrouveras beaucoup dans l’humour chinois c’est cet amour des chinois pour les jeux de mots.

Faire des jeux de mots en chinois

Comme tu le sais le mandarin est une langue composée de dizaines de milliers de sinogrammes. Or le problème, il n’y a pas des dizaines de milliers de sons dans la langue chinoise. Du coup, à une prononciation donnée, peut être associé plusieurs voire des dizaines de caractères différents.

Tu peux faire le test toi-même si tu as un dictionnaire sous la main, tu tapes le pinyin yi dans un dictionnaire et tu verras que pour le son yi1, tu vas pouvoir trouver pas moins de 50 caractères chinois qui se prononcent yi1.

De plus, la langue chinoise est une langue tonale, ça veut dire que tu peux changer le sens d’un mot simplement en modifiant le ton avec lequel tu le prononces. Par exemple le mot « ma » en fonction de la manière dont tu l’accentues, peut vouloir dire maman, cheval, cannabis ou même insulte. Tu commences à voir le potentiel comique de la langue chinoise ou pas ?

Si en plus de tout ça, tu rajoutes les nombreux dialectes parlés en Chine, donc le dialecte en gros c’est une variante du mandarin standard parlé en Chine et bien tu obtiens un terreau parfait pour créer des jeux mots en tout genre.

Voici un exemple de blagues que tu peux faire en jouant sur la prononciation des tons :

Un Occidental va bientôt se rendre en Chine, on a qu’à dire qu’il est américain comme ça, ça sera plus drôle. Bon le problème c’est que notre ami américain ne connaît aucun mot de chinois. Pas grave, il demande à son pote chinois de lui enseigner 2-3 mots histoire qu’il ne passe pas trop pour un gros touriste. Et là son pote lui enseigne l’expression nihaoma qu’on pourrait traduire plus ou moins par « Comment ça va » un peu comme dans « salut ça va ».

Donc là l’américain est super content et dès qu’il arrive à Pékin, il salue un passant en disant : hao ni ma?. Ouais je te rappelle qu’il est américain donc il a un peu mélangé les mots. Mais du coup le passant le regarde avec des gros yeux en mode « tu te prends pour qui toi »

Bon l’américain est un peu surpris parce que son pote lui avait dit que les Chinois étaient plutôt accueillants mais pas grave il décide de retenter sa chance avec le passant suivant, une dame qu’il salue en disant : ma, ni hao. Sauf que pareil, la dame le regarde avec des yeux « Mais il est fou celui-là » comment tu m’as appelé toi ? 

Là l’américain est vraiment surpris, il se dit c’est bizarre quand même la réaction des gens du coup il décide de tenter une dernière fois sa chance en saluant la personne suivante en s’approchant un peu plus près cette fois d’une jeune d’à peu près son âge à qui il demande : Ni ma hao ? ». Et là la jeune lui colle une gifle en continuant son chemin.

Pour le coup ici l’explication c’était qu’en fait notre ami américain en mélangeant l’ordre des mots et surtout en prononçant mal la tonalité avait demandé à la première personne haonima qui veut dire « bip » ta mère, à la deuxième il lui a demandé ma,ni hao qui veut dire « Bonjour maman » et à la troisième il lui a demandé Ni ma hao qui veut dire « comment va ta mère ».

Bon évidemment il va te falloir ne serait-ce que quelques bases en mandarin si tu veux comprendre ce genre de blagues chinoises. Car t’es d’accord que tu si demandes des explications à la personne qui te la raconte, non seulement ça détruit tout le potentiel comique mais en plus tu vas passer un peu pour le mec qui a genre 0 base en chinois.

D’ailleurs, si tu apprends le mandarin en ce moment ou si tu t’es donné comment but d’apprendre à parler couramment cette langue cette année, j’ai tout une gamme de cours de chinois en ligne qui vont t’aider à progresser rapidement vers le niveau courant.

Que tu sois grand débutant ou même d’un niveau plus avancé tu trouveras forcément ton bonheur. Tu y découvriras notamment ma méthode pour apprendre à bien prononcer les mots avec les bons tons ce qui te permettra de comprendre ce genre de blague du premier coup sans demander d’explications !

Car là évidemment j’ai pris un jeu de mot facile à comprendre pour t’illustrer ce type d’humour mais tu te doutes bien que les chinois entre eux, ils peuvent faire des jeux de mots d’un tout autre niveau, parfois avec plusieurs degrés de profondeur sur les doubles sens.

Les farces, gags et autres bouffonneries à la chinoise

Bon maintenant que tu as compris ce fondement essentiel à prendre en compte pour comprendre l’humour chinois, je te propose d’entrer dans le vif du sujet avec le premier type d’humour en Chine, celui que moi j’appelle de niveau 0 c’est un genre de mélanges entre gags, farces et bouffonnerie.

Alors ce genre d’humour, tu le verras surtout sous la forme d’émissions TV, parfois aussi sous la forme de petites vidéos que les jeunes consomment sur les réseaux sociaux et qui met en scène des personnalités dans des situations un peu grotesques qui font rire.

C’est un peu du même niveau que l’émission vidéo gag qui était diffusées sur M6 dans les années quatre-vingt-dix, je ne sais pas si tu te souviens de cette émission, ou en gros c’était une suite de gags, parfois un peu grossier, principalement des chutes, des courses-poursuites, beaucoup d’animaux aussi. Voilà c’est très basique comme genre d’humour, puisque bien souvent il n’y a même pas besoin de parole pour comprendre et ça marche bien en Chine, en tout cas ça marche beaucoup mieux qu’en occident, surtout parmi les jeunes qui raffolent de ça sur les nouvelles plateformes comme Tik Tok.

Pour te donner un exemple concret il y a une émission basée sur ce genre d’humour qui a pas mal cartonné en Chine il y a quelques années, c’est 爸爸去哪儿了, qui est une sorte TV réalité dans laquelle des célébrités chinoises accompagnées de leurs enfants doivent remporter à des petites épreuves farfelues genre s’orienter dans une forêt pour trouver un trésor. Ça donne lieu à pleins de situations comiques dans lesquelles les célébrités. C’est une sorte de mixte entre fort boyard et vidéo gag.

D’un point de vue occidental, ça peut donner l’impression que c’est un humour un peu forcé puisqu’il y a beaucoup de rires en arrière-plan ainsi que pleins de petits artifices qui sont rajoutés au montage pour expliquer les gags qui ne seraient pas forcément marrant sinon. Genre par exemple quand tu as un des acteurs qui mangent une brochette pimentée, ils vont rajouter des gouttes de sueurs un peu style manga en post prod ainsi que des flammes qui sortent de sa bouche.

Personnellement ce n’est pas mon style d’humour préféré car c’est vachement basique et artificiel. Ça me donne l’impression de regarder une émission pour enfant, un peu comme au cirque avec des gags de clowns tu vois. C’est pour ça que j’appelle ça l’humour bouffon.

Dans tous les cas, c’est un humour qui plaît beaucoup en Chine et qui est surtout apprécié par les jeunes. Tu verras beaucoup ça à la TV sur les grandes chaînes de divertissement genre le TF1 chinois.

L’humour froid chinois : Un mixte entre humour noir et humour de l’absurde

Ensuite, on continue avec un autre type d’humour très populaire en Chine, c’est l’humour que les chinois appellent l’humour froid, en mandarin on dit 冷笑话.

C’est une sorte de mixte entre l’ironie et l’absurde, pas très loin de l’humour noir, où en gros l’idée ça consiste à raconter une blague avec une chute un peu pourrie, voire sans chute du tout, tout en restant le plus sérieux possible un peu en mode poker face comme si ce n’était pas une blague. Et c’est l’absurdité de la situation qui va rendre la situation marrante, je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire. Le but c’est de provoquer un ptit malaise du style « ha mais c’est une blague en fait, hoooo il fait froid ici non ? ». Tu as compris l’idée. Et ba ça, les chinois adorent !

Je te donne un exemple : Imagine une conversation entre 2 Chinois dans laquelle tu en as un qui dit à l’autre : C’est ouf quand même le nombre de Français qui critiquent leur gouvernement alors que nous en Chine on n’a pas le droit.

Et l’autre répond : Mais qu’est-ce que tu racontes … Nous aussi on a le droit de critiquer le gouvernement français !

*silence ….

Bon là j’ai fait une blague vraiment basique mais tu comprends l’idée. D’ailleurs parfois même c’est possible de rajouter des jeux de mots dedans, tu peux mixer différent type d’humour évidemment. C’est proche du style d’humour qu’on retrouve dans kamelote, notamment avec le personnage de Perceval qui raconte pleins de conneries tout en restant super sérieux et c’est l’absurdité de la situation qui fait que c’est marrant.

Tu vois l’idée ? C’est le fait que ce ne soit pas une blague et qu’il dise ça sur un ton très sérieux qui fait que justement c’est marrant. Un autre maître dans la discipline, il me semble que c’était Pierre Desproges qui était pas mal réputé pour ce genre d’humour même si je le connais moins car ce n’est pas trop de ma génération.

En Chine le big boss de ce genre d’humour c’est sans aucun doute Huang2 Xi1. Je te mettrai un lien vers quelques-uns de ses one man show si tu veux te faire un avis. Concrètement le mec arrive sur scène et sa première phrase c’est Salut, je suis irlandais. Voilà c’est tout. C’est ça la blague. Ça peut paraître nul mais en fait comme le mec dit ça sur un ton très sérieux et un silence derrière c’est ça qui rend la situation comique.

Bon après lui il est un peu spécial car il s’est formé aux États-Unis. Mais il est également très bon même quand il parle en chinois

Le xiangsheng (相声)- Une sorte de stand up à la chinoise

Ensuite un autre type d’humour un peu plus vieillot mais toujours aussi apprécié en Chine, c’est le xiang4sheng5. Alors le xiangsheng c’est une sorte de stand up à 2 dans lequel les 2 comédiens ne bougent pas et restent debout au centre de la scène et ils vont enchaîner des petites histoires drôles, des sortes de petits dialogues comiques bourrés de jeux de mots et de références en tout genre.

Parfois tu verras des variantes avec un seul comédien mais grosso modo c’est pareil et c’est un humour qui a connu son âge d’or surtout pendant le règne de Mao puisque ce dernier était un grand fan de xiangsheng et aussi parce que c’était un bon moyen de faire de la propagande. Tant qu’à faire, autant ne pas se priver.

Aujourd’hui c’est toujours un type d’humour qui est populaire en Chine même si c’est de loin l’humour chinois le plus compliqué à comprendre pour un Occidental. Déjà parce qu’il va te falloir un gros niveau de chinois si tu veux comprendre le dialogue, mais surtout une profonde connaissance de la culture chinoise si tu veux réussir à saisir toutes les références ainsi que les jeux de mots.

Tu en verras beaucoup à la TV pendant des fêtes importantes comme celle du nouvel an chinois ou encore la fête nationale en Chine.

Le sarcasme à la chinoise

Et enfin on termine avec le dernier type d’humour populaire en Chine, sans doute aussi le plus difficile à utiliser : c’est le sarcasme.

Tu verras que dans l’humour chinois, il y a souvent des sarcasmes cachés, notamment via des jeux de mots et des doubles sens avec les tons ou les caractères. En général les blagues sarcastiques sont réservées pour critiquer les problèmes de société en Chine comme pour dénoncer le culte de l’argent ou encore l’écart de revenu entre les populations.

Je te donne un exemple de blague :

Un jeune qui fait la manche sur le trottoir quand une jeune femme s’approche pour lui donner de l’argent. Elle fouille dans ses poches et lui dit d’un ton chaleureux « Je suis désolé mais je n’ai que 3 yuans en petite pièce à vous donner ». Le papi lui répond alors : « Merci, mais dans ce cas, je vais attendre le prochain passant ».

Tu vois ce genre de blagues, en fait il y a toujours un double sens derrière pour venir critiquer ou dénoncer quelque chose. C’est un peu comme s’il y avait une petite morale derrière. Par contre pour réussir à les comprendre, encore une fois il te faudra non seulement une bonne connaissance de la langue chinoise, mais aussi et surtout une bonne connaissance des problèmes de société en Chine. En l’occurrence ici c’était une blague pour dénoncer l’obsession pour l’argent des Chinois, en particulier chez les jeunes.

Un autre exemple de blagues sarcastiques que j’aime bien ce sont celles pour critiquer l’équipe de foot nationale en Chine. Alors tu vas me dire « Ha bon ils ont une équipe de foot en Chine ? Jamais entendu parler » Ba oui c’est bien ça le problème. L’équipe nationale est tellement nulle que les chinois ne manquent pas d’imagination pour faire des blagues sarcastiques du genre :

« Hey t’as entendu la nouvelle ? La Crimée vient de lancer son équipe de foot nationale »

Et l’autre répond : « Ouais et alors ? Qu’est-ce que ça peut foutre ? »

Et le premier répond : « Et bien on vient encore de perdre une place au classement mondial des équipes de foot »

Même dans les publicités chinoise parfois tu vois passer des blagues sarcastiques sur l’équipe nationale, c’est pour te dire !

PARTIE 2 : Les types d’humour à éviter en Chine

Par contre comme je te disais le sarcasme c’est le type d’humour le plus difficile à utiliser en Chine, parce que si tu le fais mal, tu risques de critiquer directement une personne ou une audience de personnes en particulier. Et ça, ça va mal passer, surtout de la part d’un Occidental !

D’une manière générale, tous les types d’humours qui font perdre la face à quelqu’un, à un groupe de personne ou même à une organisation sont à éviter en Chine. Je te rappelle que perdre la face, ça veut dire embarrasser quelqu’un de manière publique et directe. J’y avais d’ailleurs consacré un épisode de podcast complet donc je renvoie vers cet épisode si tu veux mieux comprendre le concept de face en Chine.

En gros l’idée c’est d’éviter d’embarrasser directement quelqu’un en le critiquant physiquement ou même en mettant en lumière une faiblesse comme par exemple son mauvais niveau dans une langue. Si tu t’amuses à critiquer le niveau d’anglais ou même de français d’un Chinois, même sur le ton de la rigolade ça va mal se passer et tu vas créer un gros froid.

Je sais qu’en France c’est commun de faire ça, Mais en Chine, c’est comme si tu pointais directement la faiblesse de quelqu’un donc immédiatement ça va créer un embarras et tu lui feras perdre la face.

Donc le sarcasme, c’est un type d’humour que je te conseille de laisser aux chinois, de même qu’il y a certains sujets sur lesquels je te conseille d’éviter de faire de l’humour en Chine.

Satire politique en Chine : Pas top

Le premier sujet à éviter c’est bien sûr les blagues politiques. Donc en tant que bon Français je sais que ça va être difficile pour toi, mais il va falloir te retenir de faire des blagues sur le gouvernement chinois ou sur la politique Mao Zedong pendant ton séjour en Chine.

Alors même si en théorique c’est quand même possible d’utiliser l’humour pour critiquer le gouvernement notamment l’humour sarcastique comme on a vu dans l’exemple un peu avant, mais en pratique ça sera presque toujours pris comme une offense, surtout de la part d’un Occidental. Donc très clairement nos émissions de TV comme les guignols de l’info et bien elles auraient un peu de mal à percer en Chine. Enfin je veux dire la version des années quatre-vingt-dix et 2 000 bien sûr, pas la merde qu’en a faite canal + aujourd’hui.

Par contre si tu veux te moquer de l’équipe de foot chinoise, ça par contre pas de souci tu peux y aller autant que tu veux !

Second degré : Bof

Autre humour à éviter c’est l’humour au second degré qui est très populaire en France mais pas du tout en Chine.

En fait si tu fais une blague au second degré en Chine, soit les Chinois passeront complètement à côté de ta blague et ne sauront même pas que tu étais en train de faire une blague, soit au contraire ils la comprendront mais ils se sentiront offensés car ils auront l’impression que tu es en train de te moquer d’eux. Or, comme on l’a dit juste avant, si tu fais perdre la face à un chinois, tu seras considéré comme un salaud, même si c’était de l’humour au second degré.

Par exemple si un Chinois te demande ce que tu as pensé d’un film et que toi tu réponds au second degré, « Wow trop bien, je me suis grave éclater pendant 2h ». En France évidemment tout le monde comprendra que c’était un film de merde et que tu t’es fait chié pendant 2H mais en Chine on ne comprendra pas bien si tu es sérieux ou pas et si c’était de l’humour, les Chinois auront du mal à comprendre pourquoi tu l’as pas dit directement que c’était nul. Tu vois, ils auront du mal à saisir le côté comique du second degré et ils auront l’impression que tu es en train de te moquer d’eux.

L’humour au travail – Bonne idée en Chine ?

Et enfin dernière situation dans laquelle les Chinois ne rigolent pas, c’est le travail. Alors bien sûr ça dépend du contexte hein, si par exemple t’es invité à un dîner d’affaire avec des collaborateurs chinois et qu’il y a de l’alcool toute la soirée etc … Évidemment au bout de 10 minutes, voire plutôt 5 minutes que vous allez échanger des blagues.

Mais, évite la petite blague pour détendre l’atmosphère avant de commencer une réunion. Tu vas juste passer pour un guignol si tu fais ça, ce qui est généralement bof bof si ton but c’est de signer le gros contrat avec tes futurs potes chinois.

PARTIE 3 : Mes conseils pour faire de l’humour avec des chinois

Donc là, je parie que tu es en train de te dire « Qu’est ce qu’ils sont coincés quand même les Chinois, faut qu’il se détendent un peu sérieux ! » donc je vais te partager un peu mon expérience personnelle et surtout quelques conseils si tu veux réussir à faire de l’humour avec des chinois sans passer pour un gros beauf.

Bon déjà si tu es comme moi et que tu ne peux pas t’empêcher de faire du second degré, je te conseille de toujours rajouter le mot 开玩笑 (qui je veux dire C’est une blague) histoire de ne laisser aucun doute sur l’interprétation de ce que tu viens de dire. Ça peut paraître con de faire ça, mais crois-moi, les chinois ont besoin d’être rassurés que c’est bien une blague et pas une moquerie ou une critique.

Je te rappelle que comme on ne critique jamais directement quelqu’un à cause de ce concept de face si important en Chine, et bien c’est souvent via l’humour qu’on va formuler une critique. Du coup si tu ne précises pas que tes blagues de français sont bien des blagues, tu risques de blesser voire de faire perdre la face aux Chinois.

Évite aussi tout ce qui est jeux de mots ou blagues qui jouent sur le double sens lié à l’intonation d’un mot en chinois. Même si c’est marrant à faire, en tant qu’étranger, aucun chinois ne comprendra jamais que tu es en train de faire un jeu de mot et tout le monde pensera que tu as simplement mal prononcé un mot.

D’après mon expérience, l’un des types d’humour qui fonctionne bien en Chine quand on est français c’est surtout l’auto dérision. En gros si tu veux te moquer ou si tu ressens une envie irrésistible de critiquer, et ba moque toi du gouvernement français, ou encore mieux : Du gouvernement américain. Comme ça, tu ne prends pas de risque !

Par exemple tu as souvent des Chinois qui vont te demander pourquoi nous les Français on aime bien brûler des voitures pendant les manifs. Ou pourquoi on aime autant faire grève au moindre petit truc qui va. Bon et bien c’est facile de faire des blagues à ce sujet en chinois. Par exemple : « Ba quoi, c’est joli une voiture qui brûle, tu n’as jamais essayé ? » ou encore « Ouais c’est cool les manifs ! Quand j’étais étudiant tous les samedis on allait manifester, c’était cool ! Parfois même on croisait nos profs, c’est une activité sociale très appréciée en France » Voilà tu vois ce genre d’humour qui mixte un peu cynisme et sarcasme, ça en général ça fera marrer les chinois.

Même chose pour le gouvernement américain. Alors je ne sais pas qui sera le président américain lorsque tu écouteras ce podcast mais au moment où j’enregistre c’est Trump le président. Bon et bien Trump c’est une source de blagues infinie pour les chinois ! Donc là tu peux y aller sur les blagues sur Trump, ça fera toujours bon effet en Chine.

Un dernier conseil que j’aimerais te donner avant de conclure, c’est d’apprendre à interpréter la réaction des Chinois à tes blagues. Par exemple si un Chinois te répond : 有意思 qui littéralement veut dire « C’est intéressant », très souvent ça veut dire que tu viens de faire une blague de merde. En gros c’est un euphémisme pour dire « c’est nul quoi ». Au contraire si c’était une bonne blague, ils rigoleront sans se retenir et te féliciteront en te disant que c’était marrant.

Humour chinois : Conclusion

Voilà donc pour conclure cet épisode, je dirais que d’une manière générale, retiens-toi d’adapter en mandarin l’humour français directement en pensant que, si ça fait marrer les Français alors ça fera forcément marrer les chinois. Ça ne fonctionnera pas comme ça puisque comme on l’a vu dans cet épisode, l’humour c’est quelque chose qui est vachement lié à la langue et surtout à la culture.

D’ailleurs, ce n’est pas juste entre l’humour français et chinois. Par exemple, beaucoup de Français trouvent que l’humour britannique c’est naze. En fait ce n’est pas que c’est naze, c’est juste que pour pouvoir apprécier ce genre d’humour, tu dois maîtriser certaines références culturelles en plus de la langue anglaise.

Donc tu ne peux pas exporter directement des comédies françaises à l’étranger en te disant : « C’est bon, ça a fait un carton en France, ça va forcément cartonner à l’étranger » Par exemple je ne sais pas si tu as déjà vu l’adaptation des visiteurs ou même du dîner de con en version US, mais quand on n’est pas préparé ça fait un choc et la réaction de base c’est de se dire « Tain, c’est quoi cette merde ? Ils ont complètement détruit le film  » Ouais mais en fait non, ils l’ont simplement adapté à l’humour américain. D’ailleurs les visiteurs ou même bienvenue chez les chtis en version « américanisée » ça a plutôt bien fonctionné aux États-Unis il me semble.

Bref tout ça pour dire c’est la même chose en Chine, si tu veux réussir à comprendre l’humour chinois, il faut déjà commencer par t’intéresser à la culture et l’histoire du pays afin de pouvoir comprendre les références et bien sûr, apprendre au moins les bases de la langue chinoise.

👉Pour en apprendre plus sur la Chine et sa culture, cliquez ici

Recevez les nouveaux épisodes du podcast dans votre boite email :

You have Successfully Subscribed!

Une leçon par jour !

Reçois chaque matin une nouvelle leçon de chinois GRATUITE dans ta boîte mail !

C'est fait !