Apprendre le mandarin, c’est un processus sur le long terme.

Il faut plusieurs années pour appréhender cette langue d’une richesse infinie, alors autant intégrer un peu de « fun » dans son apprentissage.

Pour ma part, j’aime bien chanter.

Je chante souvent seule, dans ma chambre en sautant sur mon lit, un peu à la Bridget Jones si vous visualisez la scène.

Il est donc devenu à un moment donné évident pour moi qu’il fallait que j’essaye de chanter en mandarin.

C’est alors que m’est venue l’idée d’apprendre à rapper en chinois !

Note : Cet article a été écrit par Emma, membre de la communauté (son pseudo est Epicaud sur le forum) et aussi grande fan de musiques chinoises. Emma tient d’ailleurs le blog « Like a Bambou », dans lequel elle partage ses meilleurs conseils pour apprendre le chinois de manière fun et ludique.

À la recherche du morceau de mon cœur

J’ai commencé par demander à mes correspondants des morceaux qui pourraient m’inspirer.

De mon côté, j’ai mené mes propres recherches afin de voir si des sites internet proposaient ce type d’activité.

Je suis alors tombée sur le podcast gratuit (The Mandarin Rap Podcast) qui proposait aux étudiants en chinois de rapper en mandarin.

En général, le rap ce n’est pas forcément ce que je chante, même si j’aime bien l’écouter.

Mais le podcast avait l’air bien construit, les paroles étaient retranscrites et le rythme du rap était plutôt lent, ce qui permettait de se concentrer sur la langue plutôt que sur la musique.

Première tentative de rap

Mon premier texte s’appelait 平衡生活.

La chanson parlait d’une jeune femme qui essaye de trouver un équilibre dans sa vie alors qu’elle est complètement déboussolée sur le plan professionnel (Bridget, sors de ce corps).

J’ai commencé par lire les paroles et par traduire le texte afin de comprendre ce qui était écrit. Il m’a fallu environ une journée pour cela.

J’ai ensuite écouté la musique plusieurs fois afin de mémoriser les temps de pause.

Munie de mon téléphone en guise de magnétophone, je me suis lancée et j’ai enregistré ma première chanson en mandarin.

Il m’a fallu environ une dizaine de tentatives afin d’être satisfaite de mon travail. Mais une fois la mission accomplie, quelle fierté d’être parvenue à réaliser ce petit morceau d’art !

Variété, mon amour

À ce moment-là, mon niveau de mandarin n’en menait pas large.

Je devais avoir un niveau HSK3 au maximum. Il y avait encore beaucoup de problèmes au niveau de ma prononciation, mais je n’en ai pas moins apprécié l’exercice.

J’ai recommencé plusieurs fois avec des morceaux de variété.

Je me suis ainsi enregistrée en chantant a cappella 童话 de Michael Wong, une chanson très connue en Chine. J’ai cherché les paroles sur Baidu et je les ai traduites de la même façon que pour平衡生活.

J’ai aussi essayé de chanter 可不可以 de Zhang Zihao, mais j’ai trouvé que cette chanson était plus difficile à interpréter.  

Je n’ai finalement jamais mené ce dernier projet à terme. Il faut avouer que le chanteur a une voix très grave et il chante très vite, ce n’était donc à postériori pas le choix le plus judicieux.

👉À lire aussi : Les chansons chinoises préférées de la communauté

Les retours de mes correspondants

Après avoir enregistré 平衡生活 et 童话, j’étais tellement fière de mon travail que je l’ai envoyé à mes correspondants chinois et taïwanais.

Ils ont été vraiment encourageants et je n’ai eu que des retours positifs de leur part.

Lorsque vous échangez avec une personne d’une autre culture et que celle-ci fait un pas vers la vôtre, vous ne pouvez qu’être bienveillant à son égard. Votre geste sera pris comme une volonté d’ouverture et très bien accueilli, je vous le garantis.

Qui plus est, les Chinois sont des grands fans de chant et de karaoké en général …

Enfin, si on les compare aux Français, qui n’ont vraiment pas d’appétence pour cet exercice !

Ils ne vous jugeront pas sur la justesse de votre voix car ils sont plus habitués à se lâcher en chantant et à ne pas juger les gens sur cet aspect.

De mon expérience sur le chant en mandarin, je ne retiens que du positif. La tâche peut paraître ardue, mais elle ne l’est pas tant que cela finalement.

De plus, elle offre de multiples bénéfices sur le plan de l’apprentissage.

Cela permet de travailler un texte, mais aussi sa prononciation.

Si cela a marché pour moi alors que je ne m’étais lancée dans le mandarin depuis pas plus de six mois, cela pourra certainement marcher pour vous !

Le plus dur, finalement, c’est de dépasser son trac et d’oser, un peu comme un chanteur qui monte sur scène.

Laissez parler la star qui est en vous !

Une leçon par jour !

Reçois chaque matin une leçon GRATUITE de chinois par e-mail

C'est fait !