On a déjà tous vécu cette situation au moins une fois :

Tu amorces une conversation en mandarin, vous échangez quelques phrases / questions

Et la Bim ! Trou de mémoire

Incapable de te souvenir comment dire ce mot en chinois

Bien souvent cela signe l’arrêt de mort de ta conversation en mandarin

Et tu n’as plus d’autres choix que de continuer ta discussion en français

Ou pire … En anglais !

Aujourd’hui, je vais partager avec toi non pas une, mais cinq astuces pour te permettre de pallier à ce genre de situation

Je vais notamment de montrer la technique du « voleur »

Ou comment dépouiller ton interlocuteur de son vocabulaire

Afin de formuler tes propres phrases avec !

En fin de vidéo, je te montre même un petit jeu sympa à faire avec des amis ou camarades qui apprennent le mandarin

Au programme de cette vidéo :

La répétition

Donc la première technique pour faire tenir en vie une conversation en mandarin plus longtemps, la plus basique, c’est celle qui consiste à demander à ton interlocuteur de répéter sa phrase ou sa question mais plus lentement.

Donc ça c’est la base de la base car tu vois le problème quand tu converses avec des natifs c’est que souvent ils parlent vite, et du coup c’est pas évident de tout comprendre même si on connait tous les mots

Don garde bien en tête ces 2 questions bien utiles, la première c’est

请(qǐng) 再(zài) 说(shūo) 一(yī) 次(cì)

Qui veut dire est ce que tu peux répéter stp, en gros là tu demandes à la personne de répéter mot pour mot ce qu’elle vient de dire

Ou alors tu peux aussi dire :

请(qǐng) 你(nǐ) 说(shūo,) 得(dé) 慢(màn) 一(yī) 点(diǎn) 儿(er) 

Qui veut dire, pouvez vous parlez moins vite svp.

Alors ça c’est pas mal notamment si t’es en Chine ou la première question qu’on va te poser c’est généralement

你会说中文吗?

Qui veut dire « sais-tu parler chinois ? » et toi si tu dis simplement 会说 pour dire oui je sais parler, derrière les natifs vont souvent t’enchainer et te parler comme si tu maitrisais parfaitement la langue chinoise, c’est à dire qu’en fait ils vont te parler à vitesse réelle et la il y a de grande chance que tu comprennes pas tout

Donc a la place c’est mieux de dire

会说,但是请你说得慢一点儿

Qui veut dire oui je sais parler mais parle pas trop vite stp.

Demander comment dire en français/chinois

Deuxième technique, c’est quand il te manque un mot clé dans une phrase.

Donc là aussi c’est une situation qui arrivera super souvent, ou en fait tu comprends tous les mots, toutes les structure et la grammaire mais il te manque juste LE mot clé et du coup tu comprends pas le sens de la phrase

Alors là l’astuce c’est, plutôt que de repasser en français ou en anglais, c’est de poser directement la question en chinois, quel est le sens de « ce mot clé » en particulier. Donc tu pourras dire

 [mot clé] 是(shì) 什(shén) 么(me) 意(yì) 思(sī)

Qui veut dire quel est le sens de ce mot clé

Tu vois souvent derrière la personne va t’expliquer la définition de ce mot mais en Chinois ! Du coup ça permet de garder ta conversation en mandarin, même si c’est des explications sur un mot de vocabulaire et de continuer ta conversation une fois que tu as compris le sens de ce mot.

Une autre question à connaitre c’est

[ton mot clé] 用(yòng) 法(fǎ) 文(wén) 怎(zěn) 么(me) 说(shūo)  

Qui se traduirait par « comment dire ce mot clé en français »

Tu peux sortir cette question quand par exemple malgré les explications en chinois de ton interlocuteur, tu ne comprends toujours pas la définition de ce mot.

Et la pareil, au lieu de repasser la discussion complètement en français, ce qui signifierait la mort de ta conversation en mandarin, là tu demandes a la personne de traduire uniquement ce mot clé spécifique en français

Donc tu reprends le mot clé chinois que t’as pas compris et tu dis

用法文怎么说 ?

D’ailleurs Tu peux aussi remplacer 法文 par 英(yīng) 文(wén) si la personne ne parle pas français mais anglais

Tu peux même tourner la question dans l’autre sens si tu préfères partir du français et demander comment dire en chinois, tu pourras dire blabla (en français)

用(yòng) 中(zhōng) 文(wén) 怎(zěn) 么(me) 说(shūo)

La par contre tu pars du mot français, par exemple tu veux formuler une réponse mais tu sais pas comment dire un mot en clé en chinois, imagine tu veux dire “j’ai oublié mon portefeuille à l’hôtel mais tu sais pas comment dire « porte feuille »

Et bien tu pourras utiliser ce modèle et demander :

porte feuille 用中文怎么说?

Evidemment pour que cette technique fonctionne il faut que ton interlocuteur sache parler au moins une autre langue dans laquelle vous pouvez vous comprendre

La reformulation

Si ce n’est pas le cas voici la 3eme technique pour garder ta conversation en vie qui est « la reformulation »

Alors ça c’est personnellement ma technique préférée, celle dont j’ai le plus abusé quand je débutais en chinois pour réussir à converser entièrement en mandarin avec très peu de mot de vocabulaire

Et c’est aussi celle que je te conseille d’utiliser le plus parce que c’est de loin la plus puissante à maitriser.

Donc en gros l’idée c’est de reformuler ce que tu penses avoir compris mais dans tes propres mots, ça permet de pas couper court à la conversation en disant « je ne comprends pas ce que tu dis »

Parce que souvent avec le contexte et l’historique de la conversation, même s’il te manque des mots clés tu peux quand même deviner a la louche ce que la personne veux te dire

Donc pour reformuler, en chinois tu peux dire

你是说  + blabla

Ce qui se traduirait par Tu veux dire que .. Et là tu reformules ce que tu penses avoir compris dans tes propres mots mais dont t’es pas sûr.

Tu peux faire aussi l’inverse, c’est à dire si c’est ton interlocuteur ne te comprends pas , tu peux aussi toi même reformuler ce que tu as dit  mais différemment en commençant par

也就是说 + blabla

Qui se traduirait par “ c’est à dire que + blabla “ voilà ça c’est pas mal aussi à sortir quand tu essayes de faire une phrase en impro et que la personne a pas compris, ça te laisse une seconde chance de faire passer ton idée

Un autre modèle que j’aime bien utilise c’est Si tu veux reformuler un élément précis de la phrase, dans ce cas tu peux dire

你说的那个 + xxxx 是吗

La en fait c’est plus pour confirmer que tu as bien compris plus que de la reformulation.

En fait imagine vous parlez de quelqu’un mais tu n’es pas sur de qui la personne te parle, et ba tu peux utiliser cette structure pour dire,

你说的那个 + la personne qui nous a donné le papier de jsais pas quoi pour s’inscrire blabla

Et tu finis ta phrase par 是吗, c’est important de finir par ces 2 ptits mots parce que ils te permettent d’indiquer que tu demandes un confirmation

Donc la personne te répondra 是的 si c’est correct, ou alors elle te reprendra 不是 si c’est pas bon.

C’est vraiment super utile comme technique, en particulier si tu vis en Chine et que tu dois par exemple ouvrir un compte, on va souvent de demander tel ou tel papier ou document

Et tu pourras confirmer de quel papier ou document la personne parle en utilisant cette technique

Voler du vocabulaire

La quatrième technique qui pareil fonctionne vachement bien et pas que pour le chinois, la technique que j’aime bien appeler « la technique du voleur » consiste à retourner les questions à ton interlocuteur afin qu’il réponde en premier et de lui voler ensuite son vocabulaire ou sa grammaire ensuite pour faire tes propres réponses.

Alors ça évidemment ça ne marche que dans les situations ou quelqu’un te demande ton avis sur quelque chose,

Par exemple t’es avec des amis et chacun échange son opinion sur un film que vous avez vu ensemble

En fait ne réponds jamais en premier dans ce genre de situations, laisse toujours les autres parler en premier et dépouille-les de leur vocabulaire.

C’est-à-dire utiliser leurs mots et surtout leur structure de phrase pour faire des jolies phrases quand ça sera a toi de répondre

Par exemple si quelqu’un te demande ton avis sur un film que vous avez vu ensemble, au lieu de répondre ton opinion, réponds simplement

你呢 ?

你(nǐ) 觉(jué) 得(dé) 呢(ne)? 

Qui veut dire “Et Toi ? t’en penses quoi ?” tu vois ça fait un peu genre « vas-y réponds en premier et moi après je te dirais ce que j’en ai pensé »

Tu verras que derrière tu vas pouvoir faire des super phrases en chinois et même utiliser des mots que tu n’aurais pas forcement intuitivement pu placer correctement toi-même dans une phrase.

Cette technique va te permettre de bien mieux ancrer ces mots dans ta mémoire pour de futur utilisations et même d’apprendre des nouvelles structures de phrases

Par ce que c’est en utilisant les mots en situations réelles qu’on les apprend, pas en les mémorisant sur une liste à froid chez toi

Faire semblant

Cinquième et dernière technique, c’est imagine, malgré toutes les techniques que je viens de te donner et ba la en pleins milieu d’une conversation BIM, trou de mémoire tu sais plus comment dire un mot clé en mandarin, tu cherches tes mots, tu commences à bafouiller, à paniquer

Comment on fait dans cette situation ?

Et ba une option qui te reste et qui fonctionne bien c’est de faire semblant de savoir. C’est de décrire avec d’autre mot, des synonymes ou des mots proches le mot clé que tu cherches à exprimer mais en le faisant en montrant une grande confiance en toi

Tu verras que ton interlocuteur en face va souvent jouer le jeu et va te proposer plusieurs choix de mots, comme si vous jouez a une sorte de quizz ensemble ou il faut deviner un mot clé tu sais

Par exemple imagine t’as oublié comment dire le mot roue, moi ça m’arrive souvent d’oublier ce mot, je ne sais pas pourquoi

et ba a la place de dire roue,  tu peux  essayer de broder un peu en utilisant des synonymes en disant par exemple mais si tu sais, le truc rond, chaque voiture en a 4 avec des pneus, on est allé en acheter une la semaine dernière

Hésite pas d’ailleurs a utiliser tes mains pour décrire le mot clé et a utiliser avec pleins de synonyme pour mieux faire comprendre ton sens.  La communication c’est pas que verbale, et le langage du corps est aussi important.

En fait cette technique c’est un peu comme jouer à taboo, tu sais le jeu ou tu dois faire deviner un mot à des amis sans avoir le droit d’utiliser certains mots clés

Et ba jouer à taboo, C’est exactement la même chose qu’avoir un trou de mémoire en plein milieu d’une conversation ou tu dois te débrouiller pour exprimer une idée sans connaitre les mots clés.

Du coup c’est aussi un super entrainement Pour améliorer ton niveau en conversation

Tu peux même y jouer avec la version française, il suffit de traduire les mots en chinois avant ou de créer tes propres cartes en chinois en simplifiant un peu le vocabulaire et tu verras que ton niveau en conversation va beaucoup s’améliorer grâce à ce jeu car c’est vraiment un entrainement très proche d’une vraie situation

Alex

Passionné de Chine et de langue chinoise, je vous livre mes secrets sur cette langue et mes meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.