« J’oublie souvent ce que j’apprends…»

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment d’impuissance en vous rendant compte que vous avez oublié du vocabulaire durement appris il y a seulement quelques mois ? Comme si, au lieu d’ajouter de nouvelles connaissances à une base lexicale solide, vous deviez tout réapprendre. C’est épuisant… Mais c’est loin d’être une fatalité !

Avec les bonnes méthodes, il est non seulement possible de stocker des informations dans la mémoire à court terme, mais également de réussir à les garder dans la mémoire à long terme. Et ce, quel que soit votre âge : 20, 50, 65 ans ou plus !

Dans cet article, vous allez découvrir comment apprendre du vocabulaire chinois sur le long terme, sans passer des heures à essayer de retenir par cœur des listes de nouveaux caractères chinois. Zoom sur le fonctionnement du cerveau humain et sur les méthodes d’apprentissage efficaces !

Comment fonctionne la mémoire à long terme ?

Pour mémoriser du vocabulaire sur le long terme, il est important de comprendre comment le cerveau enregistre et stocke les informations. Quand une nouvelle information est captée par un de nos sens, elle arrive dans l’hippocampe, la partie centrale du cerveau. Pour être traitée, l’information est ensuite envoyée dans différents lobes spécialisés (le lobe occipital pour les informations visuelles, le lobe temporal pour les informations sonores, etc.). La mémorisation se concrétise alors par de nouvelles liaisons entre les neurones.

À chaque fois que vous apprenez de nouveaux mots en chinois, de petites connexions se créent entre vos neurones. C’est un peu comme si vous défrichiez un chemin pour arriver à destination de l’information enregistrée. Pour retenir du vocabulaire sur le long terme, vous devrez donc augmenter le nombre de chemins qui mènent aux mots de vocabulaire et emprunter plusieurs fois ces chemins pour éviter que les mauvaises herbes de l’oubli ne repoussent par dessus.

Pour progresser rapidement en chinois, vous devrez utiliser plusieurs outils en même temps pour stocker les nouvelles connaissances. Ensuite, vous devrez utiliser des techniques pour rebrasser les anciennes connaissances avant d’en ajouter de nouvelles.

Nous allons maintenant voir concrètement comment mémoriser du vocabulaire chinois à l’oral et à l’écrit grâce aux 3 étapes de mémorisation : l’encodage, le stockage et le rappel.

L’encodage : découvrir de nouveaux mots en chinois

L’hippocampe est situé au coeur du cerveau et est impliqué dans la mémorisation

Explications scientifiques simplifiées

Lorsque vous entendez ou voyez un nouveau mot de vocabulaire, il est transmis par l’hippocampe à un ou plusieurs lobes spécialisés. L’information laissera une trace mnésique dans le cerveau. Comme nous l’avons vu ci-dessus, il s’agit d’une connexion entre les neurones.

Si l’information est rattachée à des informations déjà stockées dans la mémoire ou si elle est rattachée à une émotion particulière, la trace mnésique sera plus profonde. L’information sera alors plus facile à retrouver. Voyons deux manières de laisser une trace mnésique profonde et d’apprendre du vocabulaire chinois sur le long terme : la mémoire du contexte et les images mentales.

La mémoire du contexte

Une manière d’encoder efficacement un mot de vocabulaire en chinois est de l’apprendre dans son contexte. Si vous apprenez un mot quand vous en avez besoin, vous allez le rattacher à une émotion et le mémoriser plus facilement sur le long terme.

Par exemple, si un jour vous êtes perdu à Pékin et stressé face à cette situation (on ne vous le souhaite pas !), vous retiendrez beaucoup plus facilement comment dire « à droite » et « à gauche » que si vous l’aviez appris dans un manuel de langue chinoise.

Pour travailler votre mémoire en contexte, vous pouvez lire des livres ou regarder des films en version originale. Cette technique fonctionne presque tout aussi bien, car votre cerveau ressent les émotions vécues par le personnage de l’histoire presque comme si c’était les vôtres.

Les images mentales

Une autre manière d’encoder efficacement de nouveaux mots de vocabulaire est de se créer des images mentales. Vous pouvez par exemple mémoriser la description physique d’un personnage en chinois et prendre le temps de vous l’imaginer dans ses moindres détails. Si vous apprenez à dire « ses cheveux sont blonds », fermez les yeux et imaginez de beaux cheveux blonds. Vous mettrez ainsi une intention forte de mémoriser ces nouveaux mots de vocabulaire, vous laisserez une trace mnésique bien plus profonde dans votre cerveau.

Le stockage : apprendre du vocabulaire chinois en variant les approches

Explications scientifiques simplifiées

Il n’existe pas de partie du cerveau dédiée au stockage des informations. Comme nous l’avons vu plus haut, les informations sont stockées sur des circuits créés entre les neurones.

Si vous souhaitez stocker vos nouveaux mots de vocabulaire en chinois dans votre mémoire de long terme, il faudra varier les approches pédagogiques afin que l’information laisse des traces de natures différentes dans votre cerveau. Il vous arrive d’avoir un mot sur le bout de la langue et de ne pas réussir à le retrouver ? C’est frustrant, n’est-ce pas ? Nous vous présentons tout de suite 4 méthodes faciles et efficaces pour remédier à ce souci et mémoriser les mots chinois à l’oral et à l’écrit.

Écrire le caractère chinois

Il n’y a pas 36 000 solutions pour apprendre à écrire un caractère chinois : il faut l’écrire ! Prenez un carnet et entraînez-vous à tracer le caractère en suivant l’ordre des traits. Appliquez-vous et prenez votre temps. Ce qui est pratique en chinois, c’est que plus vous connaîtrez de caractères, plus il vous sera facile d’en retenir des nouveaux, car vous serez habitué à la logique chinoise.

Attention, quand je dis qu’il faut écrire les caractères, je ne dis pas qu’il faut bêtement recopier des lignes et des lignes de sinogrammes jusqu’à ce qu’ils rentrent dans la tête. Ce serait chronophage et inefficace. Il est bien plus intéressant d’apprendre à écrire les caractères en utilisant la méthode RER A. Cette méthode est adaptée à tous les âges !

Prononcer le mot avec le ton

Quand vous apprenez du vocabulaire en mandarin, il est très important de bien retenir le ton de chaque syllabe. Pour laisser une trace mnésique profonde et favoriser les chances de stocker l’information dans votre mémoire à long terme, n’hésitez pas à prononcer lentement le mot en chinois à voix haute plusieurs fois.

Vous avez des difficultés à prononcer correctement les tons en chinois ? Lisez cet article : La méthode simple pour prononcer les tons chinois.

Faire des cartes mentales

Connaissez-vous le mindmapping ? Il s’agit d’effectuer une représentation visuelle avec des liens logiques entre les différents mots de vocabulaire que vous apprenez.

Vous pouvez par exemple écrire le caractère 电 (électricité) au milieu de la feuille. Vous faites 4 flèches à partir de ce caractère et notez 4 mots qui s’écrivent avec ce caractère : 电脑 (ordinateur), 电话 (téléphone),电工 (électricien) et 电吹风 (sèche-cheveux).

mindmap chinois

Ensuite, vous avez deux possibilités :

  • La première façon de faire est d’ajouter des flèches à partir de chacun de ces mots et de les relier à des verbes qui vont avec le mot de vocabulaire. 用电脑 (utiliser un ordinateur),打电话 (téléphoner), 当电工 (être électricien),用电吹风 (utiliser un sèche-cheveux). Vous pouvez même faire des flèches entre les mots qui s’utilisent avec les mêmes verbes (« ordinateur » et « sèche-cheveux » peuvent tous deux s’utiliser avec 用).
  • La deuxième façon de faire est de prendre le deuxième caractère du mot chinois et de l’associer à un autre mot de vocabulaire. Par exemple, si on prend le mot 电脑, on pourrait faire d’autres flèches partant de ce mot comme 脑子(le cerveau) ou 脑袋 (Le crâne)

Grâce au mindmapping, vous aurez bien plus de facilité à apprendre du vocabulaire chinois sur le long terme, car vous ferez automatiquement des connexions entre les mots appris !

Utiliser le mot dans une phrase

Quand vous découvrez un nouveau mot en chinois, entraînez-vous à créer une phrase et à la mémoriser. Vous apprendrez ainsi à utiliser correctement le mot d’un point de vue grammatical et vous aurez moins de risque de l’oublier.

👉 À lire : comment utiliser un dictionnaire chinois ?

Comment ne plus oublier

Explications scientifiques simplifiées

Pour pouvoir ajouter de nouvelles informations dans votre mémoire, il est important de rebrasser régulièrement les anciennes. C’est pour cela qu’une fois le mot de vocabulaire encodé et stocké, l’apprentissage ne s’arrête pas là. Il faudra stimuler de temps en temps votre mémoire pour ne pas risquer d’oublier petit à petit le vocabulaire durement appris. Et pour cela, rien de tel que la répétition espacée avec ANKI !

ANKI pour travailler la répétition espacée

Connaissez-vous l’application ANKI ? Il s’agit d’une application parfaite pour travailler votre mémoire à long terme grâce à la répétition espacée. Vous pourrez créer des cartes de vocabulaire et chaque jour l’application vous fera pratiquer certains mots. Mais ces mots ne sont pas choisis au hasard !

L’algorithme de l’application prédit le moment où vous risquez d’oublier un mot de vocabulaire pour vous interroger dessus juste avant que vous ne l’oubliez. Ultra pratique pour se rafraîchir la mémoire, n’est-ce pas ? Vous n’aurez qu’à réviser une heure par jour et vous serez ainsi capable de retenir des milliers de mots de vocabulaire par cœur. Fini de perdre du temps ! Vous ne travaillerez que le vocabulaire que vous risquez d’oublier.

Vous voulez apprendre à configurer correctement ANKI pour enrichir vos cartes de vocabulaire ? Découvrez notre guide d’initiation à ANKI !

La pratique, la clé de la mémorisation sur le long terme

Pour apprendre du vocabulaire chinois sur le long terme, il est également très important de pratiquer avec des natifs. Vous entraînerez votre mémoire sur les trois niveaux que nous avons appris : l’encodage, le stockage et le rappel. En effet, vous apprendrez des mots en situation réelle, ce qui facilitera l’encodage. Vous entendrez aussi le mot dans la bouche des personnes locales, vous le lirez dans des messages whatsapp, vous le prononcerez à votre tour (le stockage)… Et le mot reviendra d’office dans différentes conversations, ce qui fera travailler le rappel.

Si vous n’habitez pas en Chine, il est tout de même possible de pratiquer votre chinois dans des situations réelles. Il vous suffit de trouver un binôme de chinois avec qui vous entraîner ! N’hésitez pas à passer sur le forum de Chinois Tips afin de trouver les meilleurs sites pour rencontrer des Chinois et former un tandem linguistique.

Une leçon par jour !

Reçois chaque matin une leçon GRATUITE de chinois par e-mail

C'est fait !