Que ce soit pour traduire du français vers le chinois ou inversement, le dictionnaire bilingue est l’un des outils les plus utiles pour un débutant en mandarin. Dictionnaires papier, électroniques, applications mobiles ou traducteurs automatiques, les options ne manquent pas.

Cependant, l’utilisation d’un dictionnaire franco-chinois n’est pas si simple.

La vérité, c’est qu’un dictionnaire chinois peut être votre meilleur allié comme votre pire ennemi. Il vous aidera à vous faire comprendre par votre interlocuteur, mais vous permettra rarement de trouver « le bon mot ». Entendez par là le mot qu’aurait utilisé naturellement un natif dans une situation spécifique. Et parfois, il vous donnera une traduction complètement erronée.

Alors, quels sont les meilleurs dictionnaires français-chinois ?

Vaut-il mieux choisir un dictionnaire chinois papier ou une application mobile ?

Comment rechercher un caractère dans un dictionnaire chinois quand on ne connaît pas sa prononciation ?

Et puis surtout : comment choisir le meilleur mot parmi la multitude de synonymes proposés lors d’une recherche ?

Les limites des dictionnaires dans l’apprentissage du mandarin

Le dictionnaire chinois est un outil formidable, mais il présente des limites. Dans certaines situations, il vous permettra de vous faire comprendre de votre interlocuteur chinois. Mais dans d’autres, il vous sera complètement inutile.

Dans quels cas utiliser un dictionnaire chinois ?

  • Quand vous cherchez la traduction française d’un mot chinois. Comme le français est votre langue maternelle, vous aurez plus de chance de trouver la bonne traduction en faisant preuve d’un peu de logique.
  • Quand vous cherchez la traduction chinoise d’un objet physique (une table, une mandarine, une voiture…) Les adjectifs et les mots abstraits sont beaucoup plus compliqués à traduire à l’aide d’un dico.
  • Quand vous ne vous rappelez pas du caractère chinois, mais que vous pouvez retrouver le mot grâce au pinyin.
  • Quand vous ne vous souvenez plus du mot, mais que vous savez que vous pourrez le reconnaître si vous le voyez dans le dictionnaire.
  • Quand vous avez une bonne connaissance du chinois (surtout de la grammaire). Même si vous ne connaissez pas le mot, vous pourrez analyser les différentes options pour choisir la plus adaptée.

Dans quel cas ne pas utiliser un dictionnaire bilingue français-chinois ?

  • Quand vous débutez en chinois et que vous n’avez pas les connaissances grammaticales qui vous permettront de choisir le bon mot, et encore moins de l’utiliser correctement.

Utiliser un dictionnaire chinois papier

Le dictionnaire bilingue en papier, on garde ou on oublie ?

Quelle que soit la langue, les dictionnaires papier n’ont plus la cote. Ils sont lourds et volumineux. En plus, on ne les a jamais avec soi quand on en a besoin. Les dictionnaires chinois, n’en parlons même pas ! Trouver un mot dont on ne connaît pas la prononciation s’apparente à un véritable jeu de piste.

Pourtant, je vous conseille tout de même d’avoir un dictionnaire bilingue papier chez vous. Celui-ci présente deux avantages par rapport à son homologue électronique.

  1. Tout d’abord, les dictionnaires papier sont bien plus complets que les applications mobiles et dictionnaires électroniques. Ils contiennent plus d’exemples, de cooccurrences (mots fréquemment utilisés ensemble), et parfois même des explications.
  2. Ensuite, comme la recherche d’un mot prend plus de temps, vous mémoriserez mieux le caractère, sa traduction et son emploi dans un contexte particulier.

Si vous cherchez un bon dictionnaire papier, je vous conseille le dictionnaire français-chinois de You Feng, dans lequel vous trouverez les termes usuels, mais également des termes classiques, des proverbes et des locutions. Pour en avoir utilisé plusieurs au cours de mes études de traduction à la fac, c’est vraiment celui-ci le meilleur.

Comment rechercher un caractère chinois dans un dictionnaire papier ?

Trouver un mot français pour le traduire en chinois, c’est facile. Vous n’avez qu’à procéder comme avec n’importe quel autre type de dictionnaire bilingue, en cherchant par ordre alphabétique.

Dans le sens inverse, les choses se corsent. Pour trouver un caractère chinois dont vous ne connaissez pas la prononciation dans un dictionnaire papier, c’est un vrai casse-tête. Et pour cause, la langue chinoise ne comporte pas d’alphabet !

Pour utiliser un dictionnaire de sinogrammes, vous devez d’abord comprendre le concept de « clé » dans la langue chinoise. Une clé est un élément du caractère chinois qui donne des informations sur ce caractère. Il peut s’agir d’informations sur le sens ou sur la prononciation du mot. Ce sont ces clés, également appelées radicaux, qui permettent de classer les mots chinois dans le dictionnaire.

D’ailleurs, mémoriser ces clés vous aidera à progresser plus rapidement en mandarin. Avec les 100 radicaux les plus courants, vous serez capables de comprendre et d’apprendre 90 % des caractères. Pensez à récupérer cette liste ci-dessous (et à l’imprimez pour l’avoir toujours à porter de main).

Voyons maintenant comment trouver un sinogramme dans le dictionnaire à partir de ces radicaux chinois. Pour rester dans le concret, nous allons prendre l’exemple du mot « 学习 ». Voici comment procéder étape par étape si vous ne connaissez ni la signification ni la prononciation de ce mot :

  1. Comptez le nombre de traits de la clé du premier caractère du mot chinois. La clé du caractère 学 est 子 (3 traits).
  2. Trouvez la clé dans la première partie du dictionnaire parmi les 227 existantes.
    Les clés sont classées par nombre de traits. Quand vous l’aurez trouvée, le dictionnaire vous renverra vers une section de la deuxième partie du dictionnaire bilingue.
  3. Rendez-vous dans la section appropriée de la deuxième partie de dictionnaire, celle qui regroupe les caractères.
    Les caractères sont également classés par nombre de traits.
  4. Allez à la page indiquée.
  5. Cherchez le caractère sur la page, et ensuite le mot. 学习 signifie « étudier » et se prononce « xuéxí ».

Les dictionnaires électroniques

Utiliser un dictionnaire chinois électronique, une bonne idée ?

Un dictionnaire électronique est une petite machine qui permet de chercher des traductions, définitions ou encore des synonymes de mots chinois. Elle a le format d’une console de jeu et l’avantage de fonctionner sans connexion internet.

Légère, elle se transporte partout. De plus, si vous étudiez plusieurs langues, vous pourrez avoir plusieurs dictionnaires sur une seule machine.

C’est le juste milieu entre les avantages et inconvénients des dictionnaires papier et des applications mobiles. Ils sont plus complets que la plupart des applications, et bien plus légers qu’un dictionnaire papier.

Malgré ces avantages, cet outil n’est pas indispensable pour apprendre le mandarin. Il vaut mieux avoir un bon dictionnaire papier et télécharger quelques applications sur son téléphone. Personnellement, j’utilisais mon dictionnaire électronique uniquement pendant mes examens de traduction français-chinois.

Comment fonctionnent les dictionnaires électroniques ?

Les dictionnaires électroniques sont assez simples d’utilisation :

  • Choisissez les langues de traduction.
  • Cherchez le mot chinois par le pinyin ou en traçant le caractère à l’aide d’un stylet.
  • Le dictionnaire affiche les résultats de votre recherche : le mot chinois, sa traduction, sa prononciation (avec les tons), des exemples et toutes autres informations nécessaires.

Les applications mobiles

Avantages des applications chinoises

Les applications mobiles sont très souvent utilisées par les débutants en chinois. Il s’agit en effet d’un outil très pratique pour s’améliorer en mandarin.

Si vous êtes en train de lire un texte en chinois et que vous ne comprenez pas un mot, il vous suffit de sortir votre téléphone pour trouver la traduction. Vous avez un mot sur le bout de la langue, mais vous ne vous en souvenez plus ? Hop, le dictionnaire vous aidera à retomber sur vos pattes.

Comme vous avez toujours votre téléphone sur vous, vous n’aurez pas besoin de penser à prendre une machine supplémentaire. Partez l’esprit serein et le sac plus léger ! Tout comme les dictionnaires électroniques, les applications mobiles s’utilisent sans WiFi. Même si elles ne sont pas toujours ultra complètes, elles vous dépanneront dans bien des situations.

Inconvénients des applications mobiles pour traduire le chinois

Les applications dictionnaires de chinois ont néanmoins quelques désavantages.

Déjà, rares sont celles qui proposent des exemples de phrases (Et celles qui le font proposent souvent des exemples peu utiles au quotidien). Pas facile d’utiliser correctement ces nouveaux mots appris sans les avoir vus dans une phrase.

De plus, comme vous trouverez très rapidement le mot dans votre application, vous risquerez de l’oublier tout aussi vite. Il vous faudra pratiquer à l’écrit pour retenir l’ordre des traits, la prononciation et la signification de ces nouveaux mots de vocabulaire.

Les applications que je recommande

  • Pleco : un des dictionnaires de chinois gratuits de l’App Store les plus utilisés. Il contient de nombreuses options très utiles pour apprendre le chinois : décomposition des caractères, tableau tactile pour tracer les sinogrammes, exemples de phrases (parfois obsolètes). L’application est en anglais, mais dans cet article, Alex vous explique comment mettre Pleco en français.
  • Le dictionnaire chinois de Chine Informations : cette application a l’avantage d’être entièrement traduite en français et de proposer des exemples de phrases plus actuels. Vous y trouverez également une partie « exercices » pour pratiquer le vocabulaire du HSK.
  • Hanping Lite : ce dictionnaire est très complet, mais disponible uniquement en anglais.

Les dictionnaires et traducteurs en ligne

Traduction chinois en ligne

Avantages et inconvénients

Les dictionnaires et traducteurs en ligne présentent les mêmes avantages et inconvénients que les applications mobiles à une différence près : vous aurez besoin d’une connexion internet pour y avoir accès.

Quels dictionnaires en ligne choisir ?

  • Google Translate : je vous déconseille d’utiliser ce traducteur en ligne. Autant en anglais, les propositions de traductions ne sont pas trop mauvaises, autant les phrases traduites automatiquement en chinois sont incompréhensibles.
  • Larousse : ce dictionnaire n’est pas mal du tout. Il propose des traductions avec des exemples pour utiliser correctement les mots dans des phrases.
  • Reverso : ce n’est pas le top, mais vous y trouverez tout de même quelques bons exemples de mots employés dans leur contexte.

Comment choisir le bon mot dans un dictionnaire chinois ?

Même avec le meilleur dictionnaire du monde, vous aurez parfois du mal à choisir le bon mot parmi tous les synonymes proposés. Pour simplifier vos futures recherches, je vous explique en détail comment je m’y prends pour bien utiliser un dictionnaire chinois et mettre le doigt sur le bon mot.

Partons d’un exemple. Imaginez que vous souhaitiez traduire le mot ennuyeux dans la phrase suivante :

« Ce professeur est ennuyeux. »

Si vous recherchez le mot dans une application mobile, il vous proposera des dizaines de résultats : 没劲, 腻人,无聊,平淡,烦人 … Vous vous rendrez alors compte que le mot ennuyeux revêt beaucoup de sens : difficile, fatigant, gênant, sans intérêt, endormi ou encore assommant.

Procédons étape par étape pour choisir alors, le mot adapté parmi ceux proposés par votre dictionnaire.

Étape 1 : commencez à traduire la phrase en chinois

En tout premier lieu, avant même de sortir votre dictionnaire, commencez par traduire les parties de phrases dont vous connaissez déjà le vocabulaire.

Dans notre exemple, vous pouvez déjà traduire : 这个老师很… (ce professeur est…)

Étape 2 : identifiez la nature du mot à traduire

Grâce à la traduction du reste de la phrase, vous savez désormais que vous devez rechercher un adjectif. C’est important, car le dictionnaire propose parfois des noms, des verbes ou des adverbes, même si vous cherchez la traduction d’un adjectif en français.

Généralement, les dictionnaires donnent les natures des mots. C’est le cas de la plupart des dictionnaires papier, des dictionnaires électroniques et de certaines applications (comme Pleco).

Étape 3 : vérifiez l’utilisation du mot dans le dictionnaire

Comme vous savez désormais que vous cherchez à traduire un adjectif, vous pouvez éliminer toute une série de mots proposés par le dictionnaire. Typiquement, le dictionnaire de Chine Informations propose le verbe 讨厌 (tăoyàn) comme traduction de « ennuyeux », alors qu’il signifie plutôt « détester ». Dans les exemples mentionnés, vous pourrez voir : 我讨厌学习 (je déteste étudier). Vous pouvez donc éliminer ce synonyme qui ne convient pas à la phrase que nous essayons de traduire.

Le dictionnaire propose également le mot 麻烦 (máfan). Bien que celui-ci convienne grammaticalement, vous pourrez constater que d’un point de vue sémantique, ce n’est pas le mot idéal pour traduire notre phrase « le professeur est ennuyeux ». 麻烦 signifie « avoir des soucis », « avoir des problèmes » ou encore « attirer des ennuis ». On pourrait l’utiliser pour traduire une phrase comme « cette situation est ennuyeuse » (= elle m’attire des problèmes). Vous pouvez donc écarter ce mot des propositions.

Troisième essai : 无聊 (wúliáo), dont les significations proposées sont : « ennuyeux », « sans intérêt » et « s’ennuyer ». Dans les phrases d’exemple, on trouve : 这篇电影很无聊(ce film est ennuyeux) ou encore 我不得不读一些无聊的小说 (je dois lire des romans ennuyeux). La signification du mot semble parfaitement coller avec notre exemple. Ce mot est potentiellement celui que l’on cherche !

Étape 4 : cherchez la cooccurrence sur Baidu

Tapez ensuite votre phrase sur Baidu et vérifiez que la cooccurrence fonctionne. Une cooccurrence, c’est deux mots qui sont fréquemment utilisés ensemble. Ici, quand je tape 这个老师很无聊 (Ce professeur est ennuyeux) sur Baidu, je tombe sur de nombreux sites chinois où ces mots sont associés. Bingo, votre mot est correctement traduit !

J’espère que ces astuces vous aideront à utiliser correctement votre dictionnaire chinois, et que vous ne choisirez plus le premier mot dans la liste des synonymes !

Si malgré ces 4 étapes, vous n’arrivez toujours pas à traduire votre phrase ou que vous avez un doute sur la différence entre 2 synonymes, posez simplement votre question sur le forum de Chinois Tips et un membre de la communauté viendra vous aider.

Pour s’améliorer en mandarin, utiliser un dictionnaire chinois est une bonne idée. Mais cet outil ne fait pas tout ! Si vous souhaitez réellement progresser pour voyager ou travailler en Chine, vous devrez apprendre les mots dans leur contexte et savoir comment bien les utiliser.

Afin de partir sur de bonnes bases d’étude, Chinois Tips vous propose de recevoir une astuce par jour dans lesquelles vous découvrirez des méthodes qui faciliteront votre apprentissage du mandarin !