Combien de fois vous êtes-vous remis au chinois pour au final abandonner quelques semaines/mois plus tard ?

Trop occupé, pas assez de temps, d’autres projets plus importants à gérer …  Bref, à chaque fois ça semblait bien parti puis la motivation a commencé à diminuer petit à petit et vous avez finit par laisser tomber !

Mais alors comment réussir à vous motiver et à tenir vos objectifs une bonne fois pour toutes ?

Il vous faut une BONNE RAISON d’étudier le chinois !

Mais attention, pas une FAUSSE BONNE RAISON @bullshit que l’on entend souvent du style :

« Pour la motivation, trouve-toi une copin(e) chinois(e) » ou encore « Il faut vivre en Chine pour apprendre le chinois » !

Dans cet article je vais plutôt vous parler des VRAIES BONNES RAIONS qui motivent à apprendre le chinois mandarin.

Celles qui font grossir votre motivation de jour en jour et non pas l’inverse ! Celles qui vous sortent du lit tous les matins avec ce feu dans le ventre.

Je vous donnerai également mes 3 techniques pour re-booster votre motivation en cas de coup de mou et garder ainsi en permanence cette sensation de « faim » dans l’étude du chinois.

Note : Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Des blogs et des langues », sur le thème « les vraies bonnes raisons qui motivent à apprendre une langue ». Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur le blog de Martin en cliquant sur Telemartin.

Pourquoi vous perdez votre motivation

Lorsque je suis parti en Chine étudier le chinois, j’étais la personne la plus motivée au monde. J’étais déterminé et prêt à m’investir à 100% dans l’apprentissage du chinois afin d’atteindre le plus haut niveau possible.

Chinois me voilà !

Qu’est ce qui me motivait à ce moment là ?

Les progrès ! J’étais drogué aux progrès. Chaque petit pas fait en avant en direction de mon objectif alimentait ce feu intérieur et me poussait à étudier entre 9h et 10h par jour la langue chinoise.

Pourtant, après un semestre d’étude, mon niveau en chinois n’avait pas augmenté. J’étais resté bloqué au niveau intermédiaire qui me permettait certes, d’être autonome dans ma vie quotidienne en Chine, mais qui était bien loin du niveau que j’espérais avoir après un semestre d’étude intensive.

Ce qui m’est arrivé est un phénomène connu et courant dans l’apprentissage des langues qui s’appelle : « un plateau d’apprentissage ».

Lorsque vous êtes sur un plateau d’apprentissage, vous avez l’impression de faire du sur place. C’est-à-dire que vous passez des heures et des heures à étudier mais vous ne faites aucun progrès.

Pas facile de rester motivé quand on ne progresse plus n’est-ce pas ?

Vous voyez la plupart des gens se démotivent et abandonnent car ils n’ont plus de raison d’étudier. Cela peut être par exemple une bourse d’étude refusée, un voyage annulé ou tout simplement dans mon cas : une absence de progrès.

C’est ainsi qu’après 6 mois à stagner sur mon plateau sans faire aucun progrès j’ai perdu ma motivation. Comme je ne progressais plus, je ne voyais plus l’intérêt de continuer à investir autant de temps et d’énergie dans l’apprentissage du chinois. J’ai donc décidé de faire une pause dans mes études et de partir explorer la Chine en coachsurfing.

La particularité du coachsurfing est que vous êtes hébergé directement chez l’habitant (plus précisément : Sur son canapé). C’est un super moyen de voyager tout en continuant à progresser dans une langue.

Puis, au cours de mon voyage, je me suis surpris plusieurs fois à pouvoir tenir la conversation en chinois sur n’importe quel sujet sans aucun problème. Je venais en fait sans m’en rendre compte, de franchir le premier gros plateau d’apprentissage en chinois (Ô joie).

Les plateaux d’apprentissage sont un phénomène normal et doublent en difficulté à chaque fois, il faut juste bien en être conscient et gardez foi dans le processus d’apprentissage. Quand j’ai constaté que mon travail avait en fait payé, autant vous dire que la motivation est revenue quasi-instantanément et que mon deuxième semestre en Chine fut encore plus violent !

Pour en savoir plus sur les méthodes qui m’ont permis de venir à bout de ce plateau, je vous invite à rejoindre ma formation gratuite « Comment apprendre le chinois rapidement ».

Les FAUSSES BONNES RAISONS d’apprendre le chinois

Commençons d’abord par lister les FAUSSES BONNES RAISONS d’étudier le chinois. Par « fausses bonnes raisons » je veux en fait parler de celles qui ne suffiront pas à garder une motivation forte au quotidien.

Ce sont plutôt des raisons à voir comme des « bonus », des « objectifs secondaires » plutôt que comme de vraies motivations pour apprendre le chinois.

1) Ça fera beau sur le CV

Voici l’une des réponses qui revient le plus souvent quand on pose la question « pourquoi voulez-vous apprendre le chinois ? »

« Parce que c’est une langue utile et que ça fera bien sur mon CV ».

La réalité c’est que « faire beau sur le CV » est l’une des pires motivations possibles pour apprendre le chinois (et une langue en général). Je veux dire sérieusement ? Vous pensez vraiment qu’ajouter une ligne « Chinois mandarin : courant » sur votre CV va suffire à justifier toutes les heures et les soirées que vous allez passer à bucher du chinois ?

Evidemment qu’apprendre le chinois est utile dans le monde professionnel. D’ailleurs si l’idée de travailler en Chine vous intéresse, j’ai écrit un guide sur la recherche d’emploi en Chine pour vous aider dans vos démarches.

Mais si c’est juste pour embellir votre CV et avoir plus de valeur sur le marché du travail sans un vrai projet derrière, alors cela ne vaut clairement pas le coup. Épargnez-vous cette peine et apprenez plutôt une nouvelle compétence en rapport avec votre métier actuel, cela sera beaucoup plus rentable et utile.

2) Trouves toi une copine chinoise

Combien de fois l’avez-vous entendu celle-là ?

Sans doute l’une des fausses croyances les plus répandues sur la motivation dans l’apprentissage des langues étrangères :

Croire qu’il suffit d’avoir un conjoint chinois pour miraculeusement se motiver à apprendre le mandarin.

Saviez-vous qu’il est possible de louer une copine chinoise pour un peu plus d’un euro par jour sur Taobao /troll

Déjà, un chinois natif n’est pas forcément un bon professeur de chinois (de même que le fait de parler français ne fait pas de vous un bon professeur de français) et puis surtout votre copine n’est pas votre prof, c’est votre copine !

Ensuite, même si vous aurez des occasions en plus pour pratiquer le mandarin, la réalité c’est qu’un couple mixte va souvent communiquer dans la langue la plus pratique (qui est généralement la langue de la première rencontre) et changer cette habitude sera difficile.

Par contre, c’est vrai qu’apprendre à parler chinois permet d’améliorer considérablement la communication dans un couple franco-chinois sauf que c’est un autre débat. Mais si le sujet vous intéresse, je vous invite à écouter l’épisode de podcast que j’ai enregistré ici : Être en couple avec un(e) chinois(e) – L’amour en Chine

3) Il faut vivre en Chine

Dernière fausse idée reçue sur l’apprentissage du chinois qu’il est courant d’entendre : Croire que le simple fait de vivre en Chine vous motivera soudainement à apprendre le chinois.

Il suffit de jeter un œil au nombre d’expatriés qui vivent en Chine (certains depuis plusieurs dizaines d’années) et qui ne parlent pas un seul mot de chinois pour se rendre compte que ce n’est peut être pas une si bonne motivation que ça !

D’ailleurs la plupart n’ont même pas besoin de la langue chinoise dans leur vie quotidienne et se portent très bien. Ils fréquentent tous les jours des amis et collègues expat, mangent dans des restos d’expat et vivent même dans des résidences réservées aux expat (la bulle d’expatriés parfaite).

Bien sûr que vivre en immersion en Chine est un gros plus pour apprendre le chinois car cela décuplera vos opportunités de pratiquer la langue. Mais il est tout à fait possible d’apprendre le mandarin sans être en Chine et vous pouvez créer votre propre environnement chinois à la maison (faites juste l’inverse des expats décrient au-dessus).

Les VRAIES BONNES RAISONS qui motivent à apprendre le chinois

Au départ, la plupart des apprenants dans l’apprentissage du chinois commencent par simple curiosité. Cela peut-être aussi simple qu’aimer la cuisine ou les films chinois.

Puis, cette curiosité a grandi petit à petit et a donné naissance à de la passion. Cette passion n’a pas besoin d’être grande au début, elle a simplement besoin qu’on prenne soin d’elle pour continuer à grandir au fil du temps. Heureusement « passion » peut compter sur son amie « curiosité » pour l’aider et l’alimenter dans son développement.

Salut je cherche « passion » l’avez-vous vu ?

Vous voyez les apprenants les plus motivés ne sont pas forcément ceux qui vivent en Chine ou qui ont une copine chinoise mais ceux qui ne manqueront jamais de raisons pour continuer à apprendre et découvrir la richesse de la langue chinoise.

Ce sont ces petits curieux qui trouveront toujours un nouvel aspect à apprendre (ex : fatigué d’apprendre les caractères sur ANKI ? Pourquoi ne pas s’intéresser à la calligraphie ?) et saurons garder cette passion en vie.

Voici personnellement les raisons qui m’ont poussé à passer autant de temps dans l’étude du chinois.

1) La soif d’apprendre

Ça peut paraitre bête, mais la passion d’apprendre est la base de tout apprentissage réussi. D’ailleurs, les fausses bonnes raisons listées dans le chapitre précédent avaient toutes ce même problème en commun : Le manque de passion pour la langue en elle-même.

Cette passion ne peut venir que de vous-même et vous aurez beau avoir toutes les bonnes raisons du monde pour étudier le chinois (Coup de foudre, envie de séduire, envie de frimer un peu, obligation professionnelle, ancêtres, amitié, envie de bouger), si vous n’êtes pas profondément passionné et inspiré par la langue ou sa culture, vous n’irez pas très loin.

2) Un projet réel

Le meilleur moyen pour faire grandir votre motivation au fil des jours est de lui associer un projet avec des objectifs clairs et précis. Quoi de plus inspirant et motivant que de travailler chaque jour sur un projet en rapport avec vos passions ?

Cela peut être un projet aussi simple que reprendre contact avec de la famille en Chine, travailler dans une société chinoise ou même partir en Chine étudier le mandarin. Le fait d’avoir un projet réel vous donne un objectif à atteindre dans votre apprentissage et vous aide à rester motiver.

D’ailleurs si vous avez un projet d’expatriation en Chine, que ce soit pour étudier ou travailler, je vous invite à consulter mes 2 guides pour vous aider dans vos démarches :

3) Le Challenge

C’est personnellement la raison qui m’a le plus motivé à me lancer dans l’apprentissage du chinois :  Le challenge de maitriser une langue réputée difficile.

La compétition est un puissant vecteur de motivation et les langues étrangères offrent cette marge de progression quasi infinie en ne fixant aucune limite de « niveau maximum » à atteindre. Il est ainsi toujours possible de s’améliorer, d’apprendre de nouveaux mots, de nouvelles tournures de phrases etc..

C’est similaire à la pratique d’un sport ou d’un instrument de musique : Plus vous pratiquez, plus vous progressez !

3 techniques pour re-booster votre motivation

La motivation est un processus qui varie au cours du temps et il y a des jours ou vous n’aurez rien envie d’étudier !

Voici mes 3 techniques personnelles pour redémarrer la machine en cas de coup de mou :

1) Parlez avec des vrais gens !

A force d’investir des tonnes d’heures à lire des textes chinois ou à mémoriser les caractères, on a parfois tendance à oublier le but premier de l’apprentissage de toute langue : Communiquer avec des vrais gens !

Mon ancien groupe d’échanges linguistiques à Paris @indianna gare de l’est !

Participer à des activités d’échanges linguistiques sera d’un boost énorme pour votre motivation. Surtout qu’en plus d’être une activité fun et gratuite, c’est également l’un des moyens les plus efficaces de progresser en chinois à l’oral. Je vous invite d’ailleurs à consulter mon guide sur la pratique du chinois en tandem pour en savoir plus.

Un autre bon moyen de recharger ses batteries en motivation est de partir en voyage et d’utiliser la langue en situation réelle ! Non seulement c’est un excellent moyen de constater vos progrès mais c’est aussi une façon fun et pratique d’utiliser la langue hors du contexte scolaire (cf : mon trip en coachsurfing).

2) Mesurez vos progrès

Les plateaux d’apprentissage peuvent parfois être très longs et il n’est pas rare de passer des mois voire des années sans constater aucun progrès. Il est donc important pour rester motiver d’avoir une mesure précise de vos progrès au quotidien et de fêter chaque petite avancée.

Mesurez tout ce qui peut être mesurable dans votre apprentissage (Nombre d’heures passées à étudier, temps de conversation, quantité de vocabulaire mémorisée, vitesse d’écriture etc..) et comparez ensuite vos résultats d’une période sur l’autre. Utilisez le logiciel ANKI pour pouvoir mesurez votre vocabulaire.

Par exemple, allez relire vos anciens leçons/textes/audio qui étaient difficiles à l’époque et félicitez vous de voir à quel point ils sont faciles maintenant. Pic de motivation garantie !

Enfin, même si vous avez l’impression de stagner depuis longtemps, gardez foi dans le processus : Dites-vous que quelqu’un qui étudie, même un tout petit peu tous les jours, finira quoi qu’il arrive par atteindre un bon niveau, c’est mathématique !

3) Lisez un roman chinois

Cette astuce m’a personnellement beaucoup aidé à me remotiver quand j’étais débutant en chinois : Lire des romans chinois spécialement conçus pour les apprenants.

La série de petits romans mandarincompanion est particulièrement adaptée aux débutants en chinois

Ce sont des petits romans écrient entièrement en caractères chinois (pas de pinyins) avec la particularité de n’utiliser seulement 300 caractères uniques (ce qui correspond à un niveau d’environ HSK 2-3). Les romans se lisent très facilement car ils ont spécialement été conçus pour les apprenants en chinois (vous pouvez même ajuster la difficulté en fonction de votre niveau en chinois).

C’est extrêmement motivant et gratifiant d’être capable de lire un roman entièrement en chinois quand on est débutant avec un vocabulaire limité.

Au final la clé du succès pour rester motivé dans l’apprentissage d’une langue est de prendre du plaisir dans le processus de progression. On dit souvent que la destination n’est pas importante et que c’est le voyage qui compte. Je trouve que cette phrase prend tout son sens dans l’étude du chinois.

Pour moi, les personnes les plus motivées sont tout simplement celles qui prennent le plus de plaisir à apprendre et cela peu importe leurs motivations ou leurs buts (travail, étude, simple hobbie etc …).

Et vous ? Qu’est-ce qui vous motive à étudier le chinois ?

Retrouvez l’article résumé de Martin, ainsi que les autres avis des blogueurs sur cette même thématique => Les vraies bonnes raisons qui motivent pour apprendre une langue.

Alex

Passionné de Chine et de langue chinoise, je vous livre mes secrets sur cette langue et mes meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.

Apprenez le chinois rapidement et efficacement

Apprenez le chinois rapidement et efficacement

Recevez gratuitement un conseil par jour pendant 7 jours

You have Successfully Subscribed!