Votre décision est prise : vous allez partir étudier le chinois en Chine. Mais quelle ville choisir ? Dans quelle école étudier ? Comment décrocher une bourse pour financer vos études ? Combien ça coûte de vivre en Chine ? Où se loger ? Voyons ensemble tous les défis qui vous attendent dans cette grande aventure.

Quelle est la meilleure école pour apprendre le chinois ?

Pour étudier le mandarin en Chine, vous n’avez en général que 2 options. La première est de rejoindre un programme d’apprentissage du chinois dans une université chinoise. La deuxième est d’intégrer un programme de mandarin dans une école de chinois privée.

1) Les universités chinoises

Le premier avantage d’étudier dans une université est la possibilité de récupérer un diplôme à la fin de votre cursus. Cela peut être particulièrement intéressant si vous envisagez de continuer vos études par la suite. Certains cursus prévoient même un stage de fin d’étude, c’est donc une bonne opportunité de se faire un peu d’expérience en Chine.

Le deuxième est le fait d’avoir accès à toutes les infrastructures d’un campus chinois, et elles sont nombreuses ! Cantine, dortoir, bibliothèque, gymnase etc. Autant de bons moyens de côtoyer les étudiants chinois et de s’immerger dans la vie étudiante chinoise.

Enfin, l’université sera souvent la solution la plus économique. La vie en campus est bon marché, un repas dans une cantine ne coûte que quelques yuans et les chambres étudiantes sont à des prix imbattables (environ 100 -300 euros pour un semestre !).

J’ai compilé pour vous la liste des 20 meilleures villes et universités pour apprendre le mandarin en Chine pour vous donner un aperçu des avantages et inconvénients pour chacune d’entre elles.

Pour vous inscrire dans une université chinoise, rendez-vous sur le site du Cucas. Toutes les universités de Chine ainsi que leurs informations ont été regroupées sur ce site. Toutefois, certaines sont plus difficiles à intégrer que d’autres et/ou ont différents critères de sélection. Aussi le prix d’inscription peut fortement varier d’une université à une autre en fonction de leur réputation.

Certaines universités ont des critères d’entrée. Vérifiez les avant de faire votre choix

2) Les écoles de mandarin privées

L’autre option quand on souhaite partir étudier le chinois en Chine est d’intégrer une école privée spécialisée dans l’enseignement du chinois mandarin. Elles sont très nombreuses et vous pouvez en trouver dans à peu près toutes les villes chinoises. Bien que plus chères que les universités, elles possèdent quand même certains avantages :

Premièrement, elles sont très flexibles dans leurs programmes. En effet, comme elles ne sont pas habilitées à délivrer des diplômes (seulement des certifications attestant que vous avez suivi leurs cursus), elles n’ont aucun programme à suivre ni à respecter. Vous pouvez ainsi choisir de vous concentrer uniquement sur un aspect précis du chinois. (Par exemple l’oral ou l’écrit). Elles sont également plus flexibles dans leur emploi du temps et vous laisseront choisir votre rythme d’étude.

Deuxièmement, les cours de mandarin en école privée sont généralement dispensés en petits groupes d’environ 5-6 élèves, c’est bien moins que les promotions de parfois 30-40 élèves en université. Vous aurez ainsi plus d’opportunités de pratiquer la langue, de poser vos questions à l’oral et vos progrès n’en seront que plus rapide.

Comment décrocher une bourse d’étude ?

Il existe plusieurs bourses qui permettent de couvrir vos frais d’étude en Chine. Chaque pays possédant ses propres programmes, je ne détaillerai que les bourses octroyées par le gouvernement chinois ou français.

1) Les bourses octroyées par le gouvernement chinois (CSC)

Initialement créer par le gouvernement chinois dans le but d’inciter les étudiants étrangers à venir étudier en Chine, c’est aujourd’hui la bourse la plus demandée par les étudiants qui souhaitent partir en Chine. Elle prend totalement en charge vos frais de scolarité, de logements et vous donne même le droit à un peu d’argent de poche chaque mois (environ 100 euros).

Il faut cependant vous y prendre suffisamment longtemps à l’avance car il y a beaucoup de documents à fournir dont la traduction + copie notariée de tous vos diplômes français. Il y a aussi toute une série d’examens médicaux (Foreign Physical Examination) à prévoir et la date limite pour postuler est en général début Avril. Donc prévoyez au moins 2-3 mois en avance pour tout préparer.

Personne ne sait exactement quelles sont les conditions nécessaires pour décrocher cette bourse (le gouvernement chinois n’ayant jamais vraiment communiqué à ce sujet) mais vous pouvez trouver beaucoup d’informations sur les démarches à réaliser sur ce forum. (En anglais) 

Pour postuler à la bourse CSC, rendez-vous sur le site du CSC.

2) Les bourses octroyées par l’institut Confucius (CIS) 

Les bourses de l’institut Confucius ont pour objectif d’encourager les études de la langue et de la découverte de la culture chinoise. Elles ont été spécialement conçues pour les apprenants en chinois et pour les professeurs qui souhaitent enseigner le chinois. Comme pour les bourses octroyées par le gouvernement chinois, vous pouvez postuler à différentes bourses en fonction de votre niveau académique pour une durée d’étude allant jusqu’à 4 années.

Toutefois, seules les personnes ayant déjà validé un niveau HSK et HSKK ou BCT et BCT Oral et avec un projet d’étude solide seront éligibles. De plus, comme pour les bourses CSC, prévoyez assez de temps en avance pour traduire et notarier tous vos diplômes français. Enfin, une lettre de recommandation écrite par un de vos professeur vous sera également nécessaire.

L’inscription pour les bourses de l’institut Confucius se passe ici.

3) Les bourses octroyées par le gouvernement français

Si vous partez en Chine dans le cadre d’un échange universitaire, alors il est également possible de demander une bourse de mobilité internationale, soit à votre université française, soit directement auprès du gouvernement français. Les 3 principales bourses sont :

 1) Les bourses du CROUS

Le CROUS octroie plusieurs bourses sous critères sociaux comme par exemple « L’aide à la mobilité internationale » (400€ / mois en 2017/2018). Vous ne pourrez toutefois pas cumuler plus de 9 mois d’aide (mais c’est toujours ça !). Vous pouvez retrouver l’ensemble des bourses du CROUS ici.

 2) Les bourses régionales/départementales

L’état français propose également des bourses d’études pour aider les étudiants français qui souhaitent partir étudier à l’étranger. Chaque région et département possédant ses propres programmes, le montant et les conditions pour obtenir ces bourses vont dépendre de la location géographique de votre école en France. Rapprochez-vous de votre établissement pour plus d’informations à ce sujet.

 3) Les bourses de votre université

Certaines universités françaises possèdent aussi leurs propres programmes d’aide financières pour les étudiants qui souhaitent partir étudier à l’étranger. Prenez contact avec votre responsable des relations internationales pour avoir plus d’informations sur les bourses de mobilité proposées. 

Quelle est la meilleure ville pour étudier le chinois ? 

Beaucoup d’étudiants se font induire en erreur sur cette question et ont tendance à ne considérer que Pékin ou Shanghai comme seules destinations possibles.

J’ai compilé pour vous la liste des meilleures villes pour apprendre le chinois en Chine selon différents critères. Récupérez le tableau comparatif ci-dessous pour avoir un aperçu du climat, du coût de la vie, de la démographie ainsi que les meilleures universités pour apprendre le chinois dans chacune d’entre elles.

1) Le climat

Bien souvent un aspect sous-estimé, le climat est pourtant l’un des critères les plus importants à prendre en compte dans le choix de votre future ville. Tout le monde ayant ses propres préférences, certains seront plus sensibles à la température ou à l’humidité que d’autres. Rappelez-vous que la Chine est un immense pays et qu’il est donc possible d’y retrouver presque tous les climats.

Aussi, quitte à vous expatrier dans un nouveau pays, autant en profiter pour choisir un climat avec lequel vous vous sentez à l’aise. En effet, ce dernier aura un impact direct sur votre moral et sur vos performances d’études. Enfin, gardez en tête que le climat en Chine peut énormément varier en fonction des saisons, et que selon la durée de votre séjour, il faudra anticiper de possibles changements climatiques. (comme par exemple les moussons).

 

2) La pollution

La pollution reste un problème sérieux en Chine

La pollution est toujours un problème sérieux en Chine et personne n’a envie de devoir porter un masque à gaz pour sortir dehors. Bien que le gouvernement chinois ait récemment lancé une série de mesures pour réduire le niveau de pollution de ses grandes villes, le problème est encore loin d’être résolu. Aucune région n’est vraiment épargnée bien que les villes côtières et les petites villes aient tendance à être moins touchées. Aussi, même si les épisodes de pollutions extrêmes où la visibilité est quasiment nulle deviennent de moins en moins fréquents, renseignez-vous quand même sur le niveau de pollution de votre future ville avant de partir.

4) Les dialectes

Il existe énormément de langages et de dialectes en Chine, au point que certains villages, pourtant séparés de seulement quelques kilomètres, se retrouvent à parler des dialectes complètement différents.

Carte des principales familles de langues parlées en Chine, mais il en existe bien d’autres

On entend souvent dire que Pékin serait la meilleure destination pour apprendre le mandarin car il n’y aurait pas de dialecte là-bas. Et bien sachez que Pékin possède aussi son propre dialecte : “le pékinois”. Bien que très proche du mandarin, l’accent y est quand même plus fort que dans d’autres régions de Chine.

De plus, même si chaque région/ville possède son propre dialecte, cela n’empêche pas la population de savoir aussi parler correctement le mandarin. Tout citoyen chinois qui a été scolarisé parlera un excellent mandarin même si certains auront un accent un peu plus prononcé que d’autres en fonction de leur région d’origine. Mais rien de bien méchant et cela est comparable à ce que l’on pourrait trouver en France entre l’accent parisien et marseillais.

Selon moi, le débat des dialectes est un faux débat, toutes les régions / villes possédant leurs propres langages, choisir une ville en fonction de ce critère n’a pas de sens. À la limite, si vous êtes plus familier avec l’accent d’une région par rapport à une autre, alors cela peut orienter votre choix, mais sinon toutes les villes se valent plus ou moins sur cette question.

5) La démographie

Certaines villes chinoises ont une démographie vraiment importante, c’est notamment le cas à Shanghai (23 Millions d’habitants) et à Pékin (21 millions d’habitants) où il y aura du monde littéralement partout et à toute heure. Il faudra prévoir en moyenne une heure d’attente pour manger dans un restaurant populaire et prendre le métro en heure de pointe sera un parcours du combattant.

Un petit bain de foule ?

Attendez-vous à ne rencontrer que peu d’occidentaux dans les petites et moyennes villes chinoises. L’avantage sera que le degré d’immersion et le choc culturelle y sera bien plus fort. Il n’est d’ailleurs pas rare de se faire dévisager par les passants, avec un air choqué (Un peu comme s’ils venaient de croiser une girafe dans la rue).

Combien coûte la vie en Chine ?

En moyenne le coût de la vie en Chine est 30% moins cher qu’en France. La nourriture (surtout les fruits et légumes) ainsi que les transports y sont particulièrement bons marchés. Toutefois, calculer un budget précis pour vivre en Chine est une tâche délicate et va dépendre de plusieurs facteurs.

D’abord, en fonction de la ville que vous choisirez, il peut y avoir des différences de prix assez grandes. Comptez facilement 30% de dépenses en plus si vous partez étudier à Shanghai ou Pékin. Ensuite, il y aura une grosse différence entre les dépenses d’un étudiant qui vit en campus et celui qui vit en centre-ville.

Voici un tableau récapitulant le prix des principales commodités qu’un étudiant sera amené à consommer en Chine. (Données issues de ma propre expérience dans une ville chinoise moyenne de type Chengdu, vous pouvez augmenter les prix de 30% pour Shanghai/Pékin)

Comment se loger en Chine ?

Une fois arrivé en Chine, il ne reste plus qu’à trouver un logement. Si vous avez opté pour la solution universitaire, alors vous aurez déjà une chambre qui vous attendra sur le campus. Cependant, les chambres étudiantes chinoises ne sont pas toujours équipées avec les standards occidentaux et il faudra le plus souvent la partager avec d’autres étudiants.

La plupart des étudiants étrangers préfèrent louer une chambre dans un appartement en colocation. Attentions aux nombreuses arnaques, il est très courant de sous louer sa chambre en Chine (voire de sous-sous louer), préférez toujours passer par une agence de locations plutôt qu’en direct avec le propriétaire et demandez à voir le contrat original. Vous payerez certes un peu de frais (aux alentours de 100-200 euros) mais cela peut vous évitera de nombreuses déconvenues.

Centre-ville typique d’une ville moyenne chinoise, un mélange de vieux et de récent

Concernant le prix des loyers, cela va dépendre de la taille de votre appartement, de sa situation géographique et de la durée totale de location. En Chine, il est courant de devoir payer 3-4 mois de loyer en avance en plus d’une caution. La Chine connait toujours une énorme bulle immobilière, ce qui a pour conséquence de littéralement faire exploser le prix des loyers, en particulier à Shanghai ou Pékin.

Pour vous donner une idée, le prix d’un petit studio (15 mètre carré) proche du centre-ville de Kunming (ville moyenne dans le Yunnan) coûte aux alentours de 300 euros / mois alors qu’à Shanghai il faut compter facilement 850 euros / mois (soit presque le triple !).

Comment obtenir un visa étudiant pour la Chine ?

Que vous choisissiez l’option université ou école privée, un visa étudiant sera dans tous les cas nécessaires. Il en existe 2 types, un pour les séjours inférieurs à 180 jours (X2) et un autre pour les séjours supérieurs à 180 jours (X1).

Voici la liste des documents à réunir pour demander un visa étudiant chinois :

  • Original et photocopie de la lettre d’invitation délivrée par l’école ou l’université en Chine (Cette lettre vous sera envoyée par voie postale une fois les frais de scolarité payés)
  • Passeport avec encore au moins 6 mois de validité et 2 pages vierges disponibles
  • Le formulaire de demande de visa rempli (téléchargeable ici)
  • Une photo d’identité couleur récente sur fond clair (4.8cm x 3.3cm)
  • Copie de la réservation de billet d’avion
  • Original et photocopie du formulaire de demande de visa pour les étudiants étrangers se rendant en Chine (Formulaire JW-201 ou JW-202). Ce formulaire vous sera envoyé par l’école/université. (Uniquement les demandeur d’un visa X1)

Une fois les documents réunis, il ne vous reste plus qu’à :

  • Prendre un RDV au centre de des visas le plus proche de chez vous ((il y en a 2 en France, un à Paris et l’autre à Marseille) ici visaforchina.org
  • Déposer votre dossier au centre des visas (vous pouvez envoyer quelqu’un à votre place)
  • Environ 7 jours plus tard, vous pourrez aller récupérer votre passeport contenant le précieux visa étudiant au centre des visas (là encore vous n’êtes pas obligé d’y aller en personne)

En tout il faudra compter environ 2-3 semaines pour recevoir l’orignal de la lettre d’invitation par voie postale puis 1-2 semaines de plus avant de pouvoir récupérer le visa au bureau des visas.

N’oubliez pas de récupérer la liste des 20 meilleures villes et universités pour apprendre le chinois en Chine. Cette liste comparative vous permettra d’avoir toutes les informations sur le climat, le coût de la vie et la démographie ainsi que sur les meilleures universités pour apprendre le chinois dans chacune des 20 plus grandes villes chinoises.

Partir étudier le chinois en Chine sera une expérience de vie formidable et aussi l’un des meilleurs moyens de progresser en chinois en vous immergeant totalement dans la culture du pays. C’est également une bonne opportunité pour découvrir l’un des pays les plus influents d’Asie de l’intérieur et de vous forger une nouvelle opinion sur la Chine.

Laissez-moi vos questions en commentaires et n’hésitez pas à partager votre expérience en Chine.

Alex

Passionné de Chine et de langue chinoise, je vous livre mes secrets sur cette langue et mes meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.

Téléchargez la liste des 20 meilleures villes + universités de Chine

You have Successfully Subscribed!