« La grammaire chinoise ? Franchement ce n’est pas difficile, il n’y a ni conjugaison ni genre ni même de déclinaison ! »

On a tous déjà entendu cette phrase au moins une fois (Certains disent même qu’il n’y a pas de grammaire du tout en mandarin …).

Alors qu’en est-il en réalité ?

La grammaire chinoise est-elle aussi facile qu’on le dit ?

À quel moment faut-il commencer à s’y plonger sérieusement ?

Et surtout comment aborder la grammaire d’une langue aussi différente du français ?

Tu vas découvrir dans ce guide toutes mes meilleures astuces ainsi que des ressources utiles pour maîtriser facilement la grammaire chinoise (Inclus 8 règles à connaitre absolument).

La grammaire chinoise, aussi facile qu’on le dit ?

Commençons par casser quelques idées reçus concernant la grammaire chinoise :

OUI en chinois il n’y a ni conjugaison, ni déclinaison, ni genre !

NON la grammaire chinoise n’est pas plus facile que les autres : Elle est simplement différente !

Et c’est un passage obligatoire pour tout apprenant qui s’est donné comme objectif de parler couramment la langue chinoise.

Cette fausse impression vient du fait que la courbe d’apprentissage de la grammaire en mandarin est inversée par rapport à celle des langues occidentales (notamment par rapport à celle du français).

Ça veut dire que même si la grammaire chinoise est effectivement plus simple au début (pas de conjugaison à apprendre, le rêve non ?) il faudra beaucoup plus d’efforts pour réussir à maîtriser les règles d’un niveau avancé.

C’est la raison pour laquelle la méthode du « J’apprends sur le tas » fonctionne merveilleusement bien quand on débute.

Et qu’avec une petite base de vocabulaire + quelques règles grammaticales de bases, on peut déjà formuler nos premières phrases dès les premières semaines d’apprentissage sans aucun problème (contrairement au français ou il va d’abords falloir apprendre à conjuguer les verbes).

D’ailleurs, si tu débutes en mandarin, pense à récupérer la liste des 8 règles grammaticales de bases à maîtriser en mandarin et vérifie que tu les connais toutes !

Inutile d’aller piocher plus loin dans de la grammaire compliquée quand on débute. Le plus important quand on débute étant de pratiquer avec un correspondants chinois pour s’exposer un maximum avec toutes les structures basiques de la langue chinoise.

Quand commencer à étudier sérieusement la grammaire chinoise ?

Une fois le niveau intermédiaire (environ HSK 2-3) atteint, c’est généralement le bon moment pour commencer à se plonger plus en profondeur dans la grammaire chinoise.

Comment savoir si c’est le bon moment pour toi ?

C’est très simple, le bon moment c’est celui on tu commences à remarquer tous ces petits mots que tu ne remarquais même pas avant.

C’est le moment où ton cerveau commence à se poser pleins de questions sur la construction des phrases en mandarin :

« Pourquoi l’ordre des mots est différent dans ce cas là ? »

« C’est quoi cette particule à la fin de cette phrase ? »

« Comment savoir si je dois utiliser la particule dans cette situation ? »

Si toi aussi te poses souvent ce genre de questions, alors c’est probablement le bon moment de te plonger plus en profondeur dans la grammaire chinoise.

C’est le moment de t’attaquer à l’un des ennemis les plus sérieux et coriaces de la langue chinoise : La grammaire du niveau Intermédiaire / Avancé

Comment aborder la grammaire d’un niveau intermédiaire / avancé

Prenons l’exemple de la particule 把, l’une des règles de grammaire les plus importante à maîtriser à partir du niveau intermédiaire et aussi le cauchemar de nombreux apprenants.

Il y a 3 grandes étapes dans l’apprentissage de cette règle en mandarin :

#1 Assimilation de la règle pour la première fois

Première étape et non des moindres : La compréhension de la règle en elle-même.

C’est en gros le moment où tu ouvres ton manuel de grammaire et que tu te poses pour la toute première fois cette question :

« Comment ça marche ? »

La clé pour assimiler une nouvelle règle de grammaire en chinois, ce sont les exemples.

Il faut être rigoureux dans le choix des exemples que tu apprends car ce sont eux qui vont te permettre de faire le pont entre « Théorie » et « Pratique ».

Par exemple la première fois que l’on apprend la particule 把, on la voit généralement avec le modèle suivant :

Le problème c’est que ce modèle ne donne aucune information sur le « pourquoi » ni sur le « quand » utiliser cette règle.

C’est la raison pour laquelle il est important de mémoriser plusieurs « exemples types » que tu vas pouvoir ensuite adapter à tes propres situations.

Donc plutôt que de de mémoriser le modèle théorique, apprends par exemple la phrase :

« 我把书放在桌子上 »

Qui veut dire en français : « Je pose le livre sur la table »

Cette phrase est à la fois suffisamment simple et générale pour que tu puisses l’adapter à pleins de situations différentes.

Est-ce que cela veut dire que tu maîtrises la règle de la structure en pour autant ?

NON ! Car il manque encore 2 étapes essentielles :

#2 Reconnaître la règle en situation réelle

Avant de réussir à correctement utiliser la particule 把 dans une vraie conversation, il faut d’abord être capable de la reconnaître quand les natifs l’utilisent.

C’est beaucoup plus difficile qu’il n’y parait !

Car les natifs adorent omettre la particule 把 à l’oral, ce qui rend son apprentissage encore plus difficile pour les apprenants occidentaux qui s’attaquent pour la première fois à cette règle !

« La particule  ? Franchement personne ne l’utilise en pratique »

Voilà la réaction naturelle d’un apprenant qui connait la théorie mais qui n’a pas encore fait le pont avec la pratique.

La clé pour réussir à utiliser correctement une nouvelle règle de grammaire en chinois c’est de t’entrainer à d’abord reconnaitre les situations où tu vas en avoir besoin.

Par exemple la particule 把 s’utilise principalement pour décrire le changement de position d’un objet spécifique dans l’espace.

Ça veut dire que tu vas potentiellement en avoir besoin pour traduire toutes les phrases françaises du style :

« Passe-moi le pain » 

« Range le parapluie dans mon sac »  

« Mets ta valise dans le coffre »

Toutes ces phrases réfèrent à un objet précis qui subit un mouvement dans l’espace.

Ça ne veut pas dire que tu vas forcément avoir besoin de la particule   pour traduire toutes ces phrases en chinois, mais simplement que ça entre dans le cadre d’utilisation de cette structure et qu’il va falloir te poser à chaque fois la question :

« Est-ce je dois utiliser la particule  dans cette situation ?

#3 Mettre en pratique la règle dans une vraie situation

Maintenant que tu as compris comment la règle fonctionne en théorie, que tu as appris quelques exemples types et que tu connais les principales situations dans lesquelles tu vas en avoir besoin, il te reste encore le plus difficile à faire …

… mettre en pratique la particule dans une situation réelle !

Et c’est loin d’être évident !

Surtout que les phrases en 把 ne sont pas intuitives du tout à formuler pour un francophone (l’ordre des mots étant inversé par rapport aux phrases françaises).

L’idée pour maîtriser rapidement une nouvelle règle, c’est de faire un maximum de tentatives.

Par exemple pour réussir à utiliser la particule 把 dans la pratique, tu peux commencer par t’entrainer à formuler des phrases comme :

« 我把饺子吃掉了 » qui veut dire « j’ai mangé les raviolis »

Et à sortir cette phrase avec différents aliments, en remplaçant le mot « ravioli » par ce que tu as mangé.

Puis à changer le verbe manger par un autre verbe etc …

Même si ça sonne bizarre et pas naturel !

Car l’important au début ce n’est pas d’être correct 100% du temps

L’important c’est de prendre le réflexe de te demander :

« Oh tient, est-ce que j’ai besoin de la particule 把 pour formuler ma phrase ici ? »

C’est uniquement en t’entrainant à utiliser la règle dans des situations réelles que ce réflexe deviendra de plus en plus naturel.

Comment accélérer le processus

Selon la complexité des règles, il peut parfois s’écouler plusieurs mois entre le moment où l’on découvre pour la première fois la règle et le moment où on l’on réussit à l’utiliser en situation réelle !

Alors comment accélérer le processus ?

Bien choisir ses exemples

La première et plus importante des étapes c’est de réfléchir à un exemple « modèle » qui peut facilement s’adapter à pleins de situations différentes.

C’est la raison pour laquelle l’exemple du « Je pose le livre sur la table » fonctionne aussi bien en pratique.

Car il suffit de remplacer les mots clés « Livre » et « table » pour l’adapter à toutes les situations qui traduisent le changement de position dans l’espace d’un objet précis.

Une fois ton « exemple fétiche » trouvé et mémorisé, le but ensuite va être de le confronter à la réalité.

Trouver des opportunités d’utilisation

Le problème, c’est qu’au début on a l’impression de ne jamais avoir d’opportunité de mettre une nouvelle règle en pratique.

C’est donc à toi de provoquer les opportunités !

L’idée c’est de forcer le destin en expérimentant une nouvelle règle dans différentes situations et de faire un maximum d’erreurs.

Par exemple tu peux t’amuser à mettre en pratique la particule 把 dans un restaurant chinois pendant ta commande et à observer la grimace du serveur pour savoir si tu es correct.

Même si cela va donner lieu à des conversations un peu bizarres au début, cela va te permettre de te familiariser rapidement avec ce qu’il est possible de faire ou non avec cette particule.

Plus tu te tromperas, plus ton nouveau réflexe se construira rapidement.  

L’important étant de toujours demander un « retour / feedback » à ton interlocuteur pour savoir si ta tentative est correcte ou non.

Se concentrer sur les usages simples en premier

Beaucoup de règles de grammaire chinoises paraissent compliquées aux premiers abords mais ont en réalité plusieurs usages.

Par exemple la particule 把 possèdent pas moins de 10 utilisations complètement différentes !

Heureusement la maîtrise de seulement 2 ou 3 usages suffit généralement à couvrir la plupart des situations rencontrées dans la pratique.

La grammaire chinoise en bref

Pour résumé, la digestion d’une nouvelle règle de grammaire est un processus qui prend du temps.

Il peut se passer plusieurs mois (voire parfois même plusieurs années) avant de réussir à utiliser correctement et instinctivement une nouvelle règle de grammaire dans la pratique.

La grammaire chinoise prend tout son intérêt à partir du niveau intermédiaire (HSK 2-3) et monte en difficulté au fur et à mesure que ton niveau en mandarin va augmenter.

Si tu es débutant, concentre-toi d’abord sur quelques règles de bases et mets-les en pratique un maximum avec un partenaire de conversation jusqu’à ce que le besoin de construire des phrases plus évoluées se fasse ressentir.

Car finalement c’est ça la clé pour réussir à maîtriser rapidement une nouvelle règle de grammaire en chinois :

C’est de l’utiliser dans la pratique !

Ressources utiles pour apprendre la grammaire chinoise

Pour finir voici 3 ressources que j’utilise encore tous les jours et qui ont été « ma bible » concernant la grammaire chinoise pendant des années :

Chinese Boost (en anglais)

De loin mon site préféré pour tout ce qui touche à la grammaire chinoise, ce site développé par Hugh Grigg est une mine d’or d’information.

Même si le site n’est pas terminé et qu’il manque encore beaucoup de règles de grammaire (surtout pour les niveau HSK 5+), les articles sont d’une qualité inégalée.

Les explications sont claires et concises et conviendront à toutes personnes qui cherche à en apprendre davantage sur les différentes règles de grammaire chinoise.

Chinese Grammar Wiki (en anglais)

La référence absolue concernant la grammaire chinoise, ce wiki développé par John Pasden est de loin la meilleure ressource disponible gratuitement sur internet.

Le détail de chaque réglé est découpée par utilisation ce qui permet à un apprenant de niveau débutant de se concentrer d’abord sur les usages les plus courants.

Chaque règle est illustrée via de nombreux exemples et toute la pédagogie du site a été pensée pour aider un maximum un apprenant occidentale (surtout anglophone)

Chine Information Grammaire (en français)

Pour finir la section « grammaire » du site Chine Information est également une mine d’or d’information pour tout apprenant francophone qui se lance dans l’apprentissage de la grammaire chinoise.

Même si c’est une traduction directe du site Wiki Grammar mentionné juste au-dessus, les ressources en français de qualités sont suffisamment rares pour mériter d’être mentionnées.

Alex

Passionné de Chine et de langue chinoise, je vous livre mes secrets sur cette langue et mes meilleures recettes pour commencer à parler chinois mandarin en quelques mois.