Le 15e jour du premier mois lunaire, les Chinois célèbrent le Festival des lanternes (元宵节).

Cet événement marque la fin des festivités du Nouvel An chinois et la première pleine lune de l’année.

Pour cette occasion, les rues sont décorées de lampions, les gens mangent des boules de riz sucrées (les tangyuan), assistent à des danses du dragon et du lion et tirent des feux d’artifice.

Découvrez dans cet article les origines et traditions de la Fête des lanternes en Chine !

La Fête des lanternes en quelques mots

  • Différentes appellations : Fête des lanternes, Festival des lanternes, Yuan Xiao Jie, Festival Yuan Xiao.
  • Noms chinois : 元宵节 (yuánxiāojié), 上元节 (shàngyuánjié)
  • Date : le 15e jour du premier mois du calendrier lunaire.
  • Origines : dynastie Han, il y a 2 000 ans.
  • Traditions : promenade nocturne, tangyuan, danses du dragon et du lion, feux d’artifice, devinettes des lanternes.
  • Vœux : Bon Festival des Lanternes 元宵节快乐! (Yuánxiāojié)

Quelles sont les prochaines dates du Festival des Lanternes ?

Le Festival des lanternes ne tombe pas le même jour chaque année dans le calendrier grégorien. Voici les prochaines dates :

  • 2022 : le 15 février ;
  • 2023 : le 5 février ;
  • 2024 : le 24 février.

👉 À lire aussi : Quelles sont les différentes fêtes traditionnelles chinoises ?

Quelle est la signification du Festival Yuan Xiao ?

La Fête des lanternes marque la fin des célébrations du Nouvel An chinois. Lancer des lanternes symbolise qu’on laisse le passé derrière soi pour accueillir la nouvelle année et la chance à venir.

Quelles sont les origines du Festival des lanternes ?

Il existe de nombreuses légendes et hypothèses sur l’origine de la Fête des lanternes. Voyons les plus connues !

#1 La propagation du Bouddhisme

Selon cette première hypothèse, le Festival des lanternes remonterait au règne de l’Empereur Ming de la Dynastie Han (58 – 75 après J.-C.).

Cet empereur prônait le bouddhisme et souhaitait le promouvoir dans toute la Chine. Un jour, il entendit dire que certains moines allumaient des lanternes dans les temples le 15e jour du premier mois lunaire pour montrer leur respect à Bouddha. Il décréta alors que les palais impériaux et monastères allaient faire de même.

Cette coutume s’est par la suite popularisée et répandue à travers la Chine.

#2 La colère de l’Empereur de Jade

Selon cette deuxième légende, les origines de la Fête des lanternes auraient à voir avec l’Empereur de Jade.

Sa grue, descendue sur terre, fut chassée et tuée par les villageois. L’Empereur était fou de rage ! Pour se venger, il décida d’incendier leur village le 15e jour du premier mois lunaire.

La fille de l’empereur alerta les villageois du plan de son père.

Ceux-ci étaient paniqués : qu’allaient-ils bien pouvoir faire pour se sauver ? L’un d’entre eux eut une idée : ils allaient faire croire à l’empereur que leur village était déjà en proie aux flammes.

Pour cela, ils accrochèrent des lanternes rouges dans tout le village et firent péter des pétards.

Le plan fonctionna et l’empereur fut trompé ! Pour commémorer cette date, les villageois continuent ces traditions depuis lors.

#3 Le ministre Dongfang Shuo et la femme de chambre Yuan Xiao

Cette troisième légende est associée à la tradition de manger des boulettes de riz sucrées lors du Festival des lanternes.

Elle remonte au règne de l’empereur Han Wudi, sous la dynastie Song. Le ministre préféré de l’empereur était appelé Dongfang Shuo. C’était un homme gentil et plein d’humour.

Alors qu’il était parti cueillir des fleurs de prunier pour l’empereur, il trouva une femme de chambre en pleurs qui était sur le point de se suicider en sautant dans un puits.

Il l’arrêta et l’interrogea. Celle-ci était très triste, car elle n’avait pas vu sa famille depuis sa venue au palais. Ils habitaient désormais trop loin les uns des autres ; sa famille ne se rendait au village que pour les grandes célébrations. Dongfang Shuo promit à la jeune femme de l’aider.

Un jour, il se rendit au marché de la ville de Chang’an, déguisé en diseuse de bonne aventure. Il prédit qu’il y aurait un grand feu le 16e jour du premier mois lunaire et dit au villageois de prévenir l’empereur au plus vite.

Quand le message parvint à l’empereur, celui-ci était paniqué. Que pouvait-il faire ?

Il demanda alors à Dongfang de l’aider. Celui-ci fit semblant de réfléchir, puis dit : « Il paraît que le dieu du feu raffole des boulettes sucrées. Yuan Xiao, la femme de chambre sait comment les préparer.

Le 15e jour du 1er mois lunaire, tout le village pourrait brûler des pétards et accrocher des lanternes. On offrirait les boulettes sucrées de Yuan Xiao. Tout le village devrait se rendre au centre-ville pour adorer le dieu du feu ! Ainsi, on évitera la catastrophe ! »

L’empereur suivit les conseils de son ministre préféré et organisa une grande célébration en l’honneur du dieu du feu.

Pour cette occasion, la famille de Yuan Xiao se rendit au centre-ville. Ils virent une grande lanterne au palais avec les caractères Yuan Xiao et purent ainsi retrouver leur fille. La famille était réunie et Yuan Xiao heureuse !

Pourquoi la Fête des Lanternes est-elle appelée « la véritable Saint-Valentin chinoise » ?

Dans les temps anciens, la Fête des lanternes était considérée comme « une fête romantique ». Savez-vous pourquoi ?

À l’époque, les femmes n’étaient pas autorisées à sortir de la maison. Il y avait également un couvre-feu qui empêchait de sortir pendant la nuit entre 19 h et 5 h du matin.

Il y avait cependant une exception : le jour de la Fête des lanternes. Ce soir-là, ce couvre-feu n’était pas en vigueur. Il s’agissait donc d’une occasion unique pour les femmes de sortir et d’interagir avec les hommes. C’est pour cette raison que le Festival Yuan Xiao est souvent associé à la Saint-Valentin.

Comment les Chinois célèbrent-ils Yuan Xiao Jie ? 5 traditions

#1 Voir les lanternes

lanternes rouges chinoises

En ce jour spécial, les Chinois accrochent des lampions devant leur maison.

Si vous vous baladez en Chine, vous verrez des lanternes  (灯笼 – dēnglóng) partout : dans les magasins, dans les centres commerciaux, dans les parcs et dans les rues.

Il existe des lanternes de toutes les formes et de toutes les couleurs.

Traditionnellement, elles sont rondes, de la taille d’un ballon de basket, et rouges. Cependant, il existe aussi des lanternes en forme de poissons, de dragons, des signes du zodiac, de nourriture ou de fleurs. Certaines sont énormes et peuvent mesurer jusqu’à 65 m de haut et 20 m de long !

Les familles chinoises allument donc des lanternes afin de prier les dieux de leur apporter santé, fortune et richesse. Selon les croyances, leurs vœux se réalisent s’ils allument une lanterne ou passent en dessous.

Auparavant, il était de coutume d’allumer des lanternes et de les regarder s’envoler dans la nuit, accompagnées de feux d’artifice.

Ce lâcher de lanternes (rouges pour la chance) symbolise le fait de laisser le passé derrière soi et de laisser entrer les bonnes choses de la nouvelle année.

Aujourd’hui, de nombreux endroits en Chine et à l’étranger interdisent les cette tradition pour minimiser les risques d’incendie.

#2 Jouer aux devinettes

devinettes chinoises

Une autre activité populaire lors de la Fête des lanternes ? Les devinettes !

En chinois, on dit 灯迷 (dēng mí), le 灯 signifie « lanterne ou lumière », et le 迷 signifie « énigme » ou « devinette ».

Les Chinois écrivent des devinettes sur des morceaux de papier qu’ils attachent sur les lampions.

Ensuite, ils les accrochent devant leur maison. Les visiteurs qui passent devant peuvent essayer de deviner la réponse.

Si les visiteurs pensent avoir trouvé la solution de la devinette, ils peuvent sonner à la porte du propriétaire pour lui donner la réponse.

Si celle-ci est correcte, le propriétaire leur offre un petit cadeau. De quoi rendre la promenade nocturne bien plus agréable, n’est-ce pas ?

#3 Manger des yuanxiao

tangyuan

Les yuanxiao 元宵 (yuánxiāo) sont des boulettes de riz glutineux servies dans une soupe.

La farce est généralement sucrée et composée de graines de sésame ou de pâte de haricots. Dans le sud de la Chine, ces boulettes sont appelées tangyuan 汤圆 (tāngyuán). Avec leur forme ronde, elles symbolisent l’unité familiale et le bonheur.

👉 吃团圆饭 (chī tuányuán fàn) signifie : Manger des boulettes sucrées pour fêter les retrouvailles familiales.

#4 Assister à des représentations de danses du dragon et du lion

Dans de lion

Le jour du Festival Yuanxiao, il est également courant d’assister à des spectacles de danse du dragon et du lion.

La danse du lion (舞狮 – wǔ shī) se fait à deux : une personne fait les pattes arrière, et l’autre fait la tête et les pattes avants. Ils sont tous deux cachés sous le costume du lion et dansent au rythme du gong et des cymbales.

Cette danse est assez acrobatique et les mouvements du lion sont exagérés pour rendre le spectacle amusant.

L’animal fera par exemple semblant de voler une écharpe dans le public ou de manger la tête d’un participant. Le lion est très apprécié en Chine. Il symbolise la bravoure et le courage. Cette danse est censée apporter de la chance.

La danse du dragon (舞龙 – wǔlong) est généralement interprétée par une plus grande équipe de danseurs.

Ceux-ci manipulent un long dragon à l’aide de poteaux attachés à leur corps. En Chine, le dragon est considéré comme une créature puissante et bienveillante. Cette danse est également censée apporter de la chance.

#5 Tirer des feux d’artifice

Les feux d’artifice (烟火 – yānhuǒ) sont très populaires en Chine.

On en tire d’ailleurs pendant toute la période du Nouvel An chinois, et la Fête des lanternes ne fait pas exception. Les Chinois font également exploser des pétards ((鞭炮 – biānpao). Ces traditions sont directement liées à la légende de l’empereur de Jade qui avait menacé de brûler le pays.

Aujourd’hui, il est interdit dans la plupart des grandes villes chinoises d’allumer ses propres feux d’artifice. Cependant, les Chinois se réunissent pour voir ceux organisés par les gouvernements locaux.

Voyager en Chine pendant le festival des lanternes

Vous souhaitez voyager en Chine lors de la Fête des lanternes, mais vous vous demandez si c’est une bonne idée ?

La réponse est oui ! Pendant le Festival des lanternes, les Chinois ne sont pas en congés. Les magasins, les restaurants et les hôtels seront donc ouverts et pas surchargés. Ce sera également une occasion de s’immerger dans la culture locale et de découvrir les traditions du pays.

👉 À lire aussi : Préparer un voyage en Chine – Le guide complet

Apprendre la culture et la langue chinoise

Vous souhaitez en savoir plus sur la culture de l’Empire du Milieu ?

Vous aimeriez apprendre le mandarin et découvrir comment écrire les caractères chinois ?

Inscrivez-vous à notre lettre quotidienne de chinois. Vous recevrez par mail des leçons de mandarin spécialement conçues pour les francophones, mais aussi des guides pour en savoir plus sur les traditions locales.

Abonnez-vous et rejoignez le club des passionnés de Chine !

Une leçon par jour !

Reçois chaque matin une leçon GRATUITE de chinois par e-mail

C'est fait !