Dans de nombreuses villes chinoises, les serveurs ne parlent pas un mot d’anglais. Se nourrir peut donc vite devenir un vrai calvaire si vous ne connaissez pas le vocabulaire et les phrases usuelles pour commander au restaurant en chinois.

Vous ne supportez pas la nourriture piquante ? Vous êtes végétarien ? Ou encore allergique au lactose ? Si vous ne savez pas vous débrouiller en mandarin, vous risquez de finir au McDonald’s tous les jours, comme les nombreux Occidentaux tétanisés à l’idée de parler chinois. Et c’est dommage, car la nourriture chinoise est délicieuse et vraiment pas chère !

En plus de vous priver de spécialités chinoises que vous ne trouverez nulle part ailleurs, vous vous priverez également de tout l’aspect culturel lié à la gastronomie en Chine.

Alors, il est grand temps d’apprendre le vocabulaire du restaurant en chinois ! Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Les différents types de restaurants en Chine.
  • Le vocabulaire utile pour demander et lire le menu en mandarin.
  • Les phrases de survie à apprendre par cœur pour commander au restaurant.
  • Les noms chinois des plats typiques à ne pas rater lors de votre voyage en Chine.
  • Les règles de bienséance pour bien se tenir à table.
  • Des exemples de traduction pour demander l’addition en chinois.

C’est parti !

Les différents types de restaurants en Chine

#1 Les échoppes à snacks : 路边摊

Les échoppes à snacks sont appelées 路边摊 (lù biān tān) en chinois, car les tables sont à même la rue en Chine.

Il s’agit de petites chariotes que l’on peut trouver en matinée ou en soirée et qui ne proposent généralement qu’un seul plat. Le matin, vous pourrez par exemple goûter le snack 烤饵块 (shāo ěrkuāi) : une crêpe roulée contenant des beignets frits et de la sauce sucrée. Le soir, vous y trouverez notamment des 羊肉串儿 (yángròu chuàn er) : des brochettes d’agneau au barbecue.

Ces stands de rue tendent à disparaître en Chine, car les grandes villes les ont bannis, soit-disant pour « civiliser » la population. Certaines villes les autorisent néanmoins afin d’entretenir la tradition pour le plus grand plaisir des gourmands qui arpentent les rues chinoises.

Faites simplement attention si vous avez l’estomac fragile, car vous n’êtes pas à l’abri d’une éventuelle intoxication alimentaire avec ce genre d’endroit. Un exemple concret ? je vous déconseille les huîtres au barbecue. Croyez-en mon expérience !

#2 Les restaurants de tous les jours

Il existe deux types de restaurants pour dîner au quotidien : les restaurants de rue et les restaurants des centres commerciaux.

Les premiers proposent des plats bon marchés et relativement simples (nouilles, riz, soupes, raviolis chinois, etc.) Ces lieux de restauration sont généralement implantés dans des rues passantes ou dans des endroits faciles d’accès. Étant donné leur emplacement, ils sont souvent bondés et bruyants.

Les restaurants des centres commerciaux sont quant à eux plus qualitatifs, mais également plus chers (il faut bien rentabiliser le spot). Ces restaurants sont plus adaptés pour une clientèle occidentale qui souhaite goûter de la nourriture typique.

C’est l’endroit idéal pour vous entraîner à commander au restaurant en chinois ! Vous pourrez y tester des plats traditionnels à un prix raisonnable et sans risquer une intoxication alimentaire. C’est aussi dans ce type de restaurant que sont organisées les soirées en famille ou entre amis. Les Chinois y louent des salles pour fêter un anniversaire, le Nouvel An ou toute autre grande occasion.

#3 Les restaurants luxueux

Ces restaurants de luxe servent principalement pour les dîners d’affaires entre businessmen. À moins de travailler pour une grande société chinoise, il y a peu de chance que vous y mangiez souvent. Bien que le cadre soit magnifique, la nourriture en elle-même ne vaut généralement pas son prix.

#4 Les restaurants étrangers

Quand on voyage à l’étranger, il y a certains plats de chez nous qui peuvent nous manquer : pizza, burgers, pâtes à la carbonara… Alors, on se dit que les restaurants étrangers sont la bonne idée pour combler nos envies de fromage. Conseil d’ami : renseignez-vous bien avant de vous rendre dans ce type de resto. 

Beaucoup de ces restaurants sont tenus par des Chinois qui n’ont absolument aucune idée de ce qu’ils font. Les steaks carbonisés à la chinoise et les pizza sucrées au ketchup risquent de vous décevoir, pour ne pas dire vous dégoûter. Vous pouvez vérifier l’authenticité de ces restaurants étrangers en demandant par exemple aux expats des groupes WeChat. 

Demander et lire le menu en mandarin

Ça y est, vous avez choisi votre restaurant du jour ? Top ! Voyons maintenant comment vous adresser au serveur en chinois et demander le menu. 

Tout d’abord, sachez qu’en Chine, quand on veut commander, il n’est pas impoli de crier dans le restaurant : « Serveuuuuuuuuur ! » N’ayez pas peur d’hausser la voix, ou vous risquez d’attendre longtemps avant que l’on ne vous remarque. En chinois, on appelle le serveur en disant « 服务员 » (fú wù yuán). Si vous souhaitez qu’il vous apporte le menu, vous pouvez directement dire « 服务员,菜单!» (fú wù yuán, cài dān).

On ne va pas se mentir : lire un menu en chinois, c’est la galère !

Les noms des plats ne sont pas du tout explicites. Il existe tout de même des astuces pour comprendre la carte d’un restaurant. Dans cette vidéo, vous découvrirez comment lire un menu écrit en caractères chinois pour faire le bon choix, miam !

Je vous conseille également de connaître les différentes saveurs, car celles-ci pourraient vous aider à mieux comprendre le goût du plat présenté sur le menu du restaurant :

  • L’acide 酸 (suān)
  • Le sucré 甜 (tián)
  • L’épicé 辣 (là)
  • L’amer 苦 (kǔ)
  • Le salé 咸 (xián)

Si vous avez oublié de réviser et que vous vous retrouvez perdu en regardant le menu, n’hésitez pas à regarder ce que mangent vos voisins de table. Il vous suffira de dire au serveur que vous souhaitez manger la même chose qu’eux. L’idéal pour découvrir de nouveaux plats traditionnels chinois sans avoir à décrypter le menu !

Commander au restaurant en chinois

Vous avez choisi votre plat ? Bien, voyons maintenant le dialogue type que vous allez mener dans un restaurant en Chine. Si vous mémorisez ces quelques phrases de survie, vous ne serez plus jamais tétanisé au moment de commander à manger !

  • Serveur : 吃点儿什么 ? (chī diǎn er shénme) Que voulez-vous manger ?
  • Vous : 我看一下菜单。来个 + nom du plat. (wǒ kàn yīxià càidān + …) Je regarde le menu. Amenez-moi + nom du plat.
  • Serveur : 喝点儿什么 ? (hē diǎn er shénme) Et pour boire ?
  • Vous :  请来一杯 + boisson. (Qǐng lái yībēi + …) Amenez-moi un verre de + la boisson.

Voici d’ailleurs quelques boissons à connaître en chinois : 

  • le thé : 茶 (chá)
  • l’eau : 水 (shuǐ)
  • le café : 咖啡 (kāfēi)
  • le vin rouge : 葡萄酒 (pútáojiǔ)
  • la bière : 啤酒 (píjiǔ)

Si vous invitez des amis ou des collègues à manger, n’hésitez pas à prendre de la nourriture en abondance.

Contrairement à la culture française, il est malpoli en Chine de terminer son plat. Votre hôte pourrait se sentir mal à l’aise, pensant qu’il n’a pas assez commandé pour tout le monde.

Note : Les choses sont en train de changer et la Chine se lance dans une lutte contre le gaspillage alimentaire. Maintenant, on trouve de plus en plus de panneaux de prévention dans les restaurants qui interdisent le gâchis sous peine d’amende.

Les spécialités à ne pas manquer au restaurant en Chine

La cuisine chinoise est unique en son genre ! Lors de votre voyage en Chine, il serait bien dommage de ne pas profiter de chaque occasion pour goûter de nouveaux plats traditionnels.

Oubliez les nems des restaurants chinois à l’européenne, et laissez-vous transporter par les saveurs de la véritable nourriture chinoise. Je vous présente 9 plats authentiques chinois, ainsi que leurs noms en mandarin.

  • La fondue chinoise (火锅 – huǒguō) est un bouillon placé au centre de la table dans lequel les invités peuvent y cuire les aliments au fur et à mesure. Un vrai délice !
  • Les raviolis chinois (饺子 – jiǎozi) sont des snacks très appréciés en Chine. Ils se composent de viande et de légumes hachés. Ces raviolis sont un des principaux plats de la Fête du printemps (Nouvel An chinois).
  • Les petits pains fourrés à la vapeur (包子 – bāozi) sont des sortes de brioches chinoises fourrées à la viande ou aux légumes et cuits à la vapeur. Un encas délicieux !
  • Le tofu Ma Po (麻婆豆腐 – má pó dòufu) est une spécialité chinoise à base de tofu baigné dans une sauce épicée et piquante. Un des plats les plus populaires en Chine que vous trouverez dans presque n’importe quel restaurant !
  • Le canard laqué de Pékin (北京烤鸭 – běijīng kǎoyā) est un plat typique de la capitale chinoise. Le canard se déguste accompagné de crêpes et d’une sauce sucrée. Si vous passez par Pékin, vous devez absolument goûter cette spécialité culinaire !
  • Les crevettes aux vermicelles et à l’ail (蒜蓉粉丝蒸虾 – suàn róng fěnsī zhēng xiā) est une recette très appréciée pour le goût prononcé de l’ail qui se mêle à merveille avec les fruits de mer.
  • Les wontons (馄饨 – húntún) sont des raviolis farcis de porc ou de crevettes, qui sont bouillis et servis dans un bouillon. De quoi se régaler les papilles !
  • Les rouleaux de vermicelles cuits à la vapeur (肠粉 – cháng fěn) sont une variété de dimsum que l’on peut déguster dans un stand de rue comme au restaurant. La crêpe peut être remplie d’une préparation salée ou sucrée.
  • Le poisson à la sauce aigre-douce 糖醋鱼 Tángcù yú)est une spécialité de Shanghai. Le poisson est généralement servi en entier.

Alors, lequel de ces plats allez-vous commander au restaurant en chinois ? C’est le moment de pratiquer !

Astuce : la meilleure manière de découvrir des plats traditionnels authentiques, c’est d’aller au restaurant avec des amis chinois ! Vous n’aurez qu’à les laisser choisir les meilleurs plats en fonction des spécialités du restaurant. Vous ferez ainsi de très belles découvertes culinaires !

Vous cherchez d’autres idées de plats sympas ? N’hésitez pas à consulter ce les plats préférés de la communauté Chinois Tips. Miaaaam ! 

Bien se tenir au restaurant en Chine

Les règles de politesse en Chine ne sont pas les mêmes qu’en Occident.

Et ces règles sont particulièrement nombreuses dans le domaine du savoir-vivre à table… En tant qu’étranger, il est essentiel de s’y intéresser pour éviter les mauvais pas ! Vous ne voudriez pas que votre belle-mère chinoise ou vos collègues vous dévisagent au restaurant tout de même ?!

Voici donc les principales erreurs à ne pas faire au restaurant : 

  • Commander un plat rien que pour soi. En Chine, on commande plusieurs plats et on les met tous au centre de la table pour les partager. Le repas est un moment convivial qui permet de tisser des liens, ce n’est pas le moment de faire bande à part avec votre assiette.
  • Se servir avant les personnes âgées. La hiérarchie est très importante dans la culture chinoise et elle se manifeste même à table. Les personnes âgées mangent avant les plus jeunes !
  • Piquer les baguettes dans l’assiette. Entre deux bouchées, posez délicatement les baguettes à côté du plat. On ne plante pas les baguettes dans son assiette, car cela peut rappeler les bâtons d’encens que l’on fait brûler sur les autels des ancêtres. Et en règle générale, on ne joue pas avec ses baguettes à table.
  • Oublier de dire que l’on apprécie le plat. Les Chinois disent souvent « 很好吃 » (c’est très bon) lorsqu’ils mangent au restaurant pour montrer leur gratitude envers la personne qui les invite.
  • Manger sans faire de bruits de bouche. Contrairement à la France, en Chine il est poli de manger en faisant du bruit avec la bouche. Cela signifie que l’on trouve le plat délicieux.

Demander l’addition

Le repas était bon ? Vous avez fait de belles découvertes culinaires ? Super ! Il est maintenant temps de demander l’addition en chinois en disant au serveur : « 服务员,买单. » (Fúwùyuán, mǎidān.) Dans certains cas, l’addition se trouve déjà à table et les serveurs indiquent les plats consommés au fur et à mesure du repas.

Attention, en Chine, on ne partage pas la note ! Il est coutume de régaler ses invités lors d’un repas au restaurant. Alors, si vous êtes allé manger avec des Chinois, il est fort probable qu’ils insistent pour régler l’addition. De votre côté, pas question d’accepter sans « batailler ». Si vous « perdez », remerciez allégrement votre hôte. Vous paierez la prochaine fois !

Si vous souhaitez payer par carte de crédit, vous pouvez poser la question suivante en mandarin : « 我可以用信用卡吗? » (Wǒ kěyǐ yòng xìnyòngkǎ ma?) Remarquez que de plus en plus de restaurants permettent de commander et de payer en scannant un QR code affiché sur la table. L’idéal pour gagner la bataille de l’addition et payer la note en soumsoum !

Vous êtes désormais prêt pour commander au restaurant en chinois, félicitations !

Un dernier conseil pour la route : même si certaines spécialités peuvent vous sembler bizarre au premier abord, n’hésitez pas à les goûter, car elles pourraient s’avérer délicieuses !

Et vous, quel est votre plat préféré en Chine ? Avez-vous des expériences culinaires à nous raconter ? Dites-nous tout en commentaire !